La salle de conférence de la Maison des ainés de Bamako a abrité une rencontre initiée par CRI 2002, dans le but d’impliquer les chefs et conseillers de villages, fractions et quartiers dans la bonne tenue de la présidentielle du 29 juillet prochain. La rencontre a été présidée par Bamoussa TOURÉ, coordinateur général des chefs et conseillers de quartiers de Bamako, ce mardi 17 juillet 2018.

 

Regroupant les différentes personnalités venues des régions de Sikasso et Mopti et celles des six communes du district de Bamako, la rencontre avait pour objectif de faire en sorte que ce scrutin puisse se dérouler dans un climat propice et apaisé. Elle avait pour thème: «voter, un acte citoyen et civique pour la paix, l’unité la réconciliation nationale ». Le mouvement CRI 2002 et ses partenaires, dont OXFAM, entendent faire participer ces personnalités à la bonne tenue dudit scrutin.

pub

Dans son allocution, le coordinateur général, Bamoussa TOURÉ, a affirmé qu’à 10 jours de la tenue du premier tour de l’élection  présidentielle 2018, CRI 2002 et la coordination des chefs de quartiers sont activement à l’œuvre pour accompagner la nation dans l’information, la sensibilisation, la formation et la mobilisation des populations, notamment les femmes et les jeunes, sur le chemin de la préparation, de l’organisation, de la tenue des élections générales, libres, justes transparentes, crédibles et apaisées.

A ses dires, le vote n’a de sens, d’utilité que si le concept de voter lui-même est connu, compris par les populations en toute connaissance de cause, en toute conscience, et en toute confiance. Selon lui, il faut que les coordinateurs, chefs et conseillers de quartiers qui constituent l’interface entre les populations, communautés et l’Etat soient suffisamment outillés pour occuper leur place et jouer leur rôle pour des élections générales dans des conditions de paix, d’unité et de réconciliation nationale.

Avant de terminer, il a tenu à remercier l’ensemble des coordinateurs, chefs et conseillers de quartiers de Bamako et tout le Mali pour leur disponibilité et leur appui auprès des autorités du Mali dans ces moments opportuns. Il a aussi remercié le président du mouvement CRI 2002, Dr Abdoulaye SALL, pour son appui constant depuis plus d’une vingtaine d’années pour leur visibilité et lisibilité sur le chantier de la construction de la démocratie et de la bonne gouvernance au Mali.

Adama TRAORE   

La preuve du 19 juillet 2018 

pub

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît