Le dialogue national inclusif (DNI) a été clôturé à Bamako, dimanche 22 décembre 2019, sous présidence d’Ibrahim Boubacar Keita, président de la République du Mali. Les participants, sous la conduite du Triumvirat, ont adopté une résolution sur quatre points : organisation des législatives et d’un referendum pour réviser la constitution, la promotion de la paix et la sécurité ainsi que la relecture de certains articles de l’Accord pour la paix.

La cérémonie de clôture a réuni quelques milliers de personnes parmi lesquelles l’ancien président Amadou Toumani Touré, le chef du gouvernement Dr Boubou Cissé et plusieurs membres de son équipe, ainsi que des partenaires du Mali. A la clôture, quatre résolutions ont été lues par l’ancien ministre Sidiki N’Fa Konaté, rapporteur.

Pour donner une nouvelle direction au pays, les participants ont d’abord mis l’accent sur l’organisation des élections législatives pour remplacer les députés dont le mandat est officiellement terminé depuis le 31 décembre 2018. Il a été prorogé à deux reprises et prend fin le 2 mai prochain. La résolution demande des législatives avant cette date. Aussi, ils requièrent l’organisation d’un référendum pour une nouvelle Constitution avec la participation de tous.

Les deux autres résolutions principales de ce dialogue de neuf jours ont trait à la sécurité, la paix et la relecture de certains articles de l’Accord pour la paix issu du processus d’Alger.

Heureux, le président IBK a promis de faire tout ce qui est en son pouvoir pour que ces recommandations validées soient appliquées et leur mise en œuvre attestée par les mécanismes de suivi souverainement mis en place par les participants.

Il a salué la participation exemplaire des ex-rebelles, de la classe politique et surtout de l’ancien président Amadou Toumani Touré. “Cher cadet (ATT) le Mali est fier de toi. Le Mali a besoin de toi et je te mettrai en mission”, a-t-il lancé.

IBK a profité de l’occasion pour solliciter les membres du Triumvirat, dont les missions devraient normalement terminer à la fin de ces travaux, à poursuivre leur œuvre cette fois-ci en prenant les reines des mécanismes de suivi.

S.I.K.
30minutes.net

(22 décembre 2019)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît