Dans le cadre des préparatifs de la 2e édition du Tournoi de Sport pour les Régions du Mali, prévu du 27 Mars au 3 Avril 2019 à Mopti, une mission du Ministère des Sports conduite par le Secrétaire Général Amadou Diarra Yalcouye, a séjourné du 21 au 23 Janvier 2019 dans la Venise malienne, des rencontres étaient prévues dans l’agenda de cette visite de la délégation du ministère des sports. 

Arrivée à Mopti dans la journée du lundi 21 janvier 2019,  la délégation qui était composée outre du secrétaire général (chef de la délégation), du président de la commission d’organisation Diakaridia Diakite, Djibril Dramé, Aliou Souleymane (commission technique), Ibrahim Konaté (commission finances) et Alou B Diallo (commission communication). Aussitôt arrivée, la mission a rencontré le gouverneur de la région, le Général Sidi Alassane Touré et son directeur de cabinet Kantara Diawara pour une prise de contacts dans les locaux du Gouvernorat.

A ce premier contact, il a été surtout question de l’état des lieux des sites de compétitions, d’hébergements et surtout corriger les insuffisances liées à l’organisation de la 1ère édition du tournoi. 

Le secrétaire général Amadou D Yalcouye a, au nom du Ministre des Sports maître Jean Claude Sidibe félicité le gouverneur pour son implication personnelle à la réussite de la précédente édition et tout en renouvelant les mêmes souhaits de voir le 1er responsable de la région s’engager pour relever le défi de cette mission gouvernementale au mois de mars prochain. 
En réponse, Gal Touré a rassuré la délégation de l’accompagnement de l’exécutif régional pour effectivement une meilleure organisation dudit tournoi au nom de la paix et de la réconciliation nationale. Pour lui, l’objectif étant de renforcer les acquis du processus d’Alger, à travers une manifestation sportive qui regroupe les enfants du nord et du centre du Mali.

Après ce premier avec le gouverneur, le lendemain (Ndr la journée de mardi 21 janvier 2019), une réunion attendait la mission, cette fois-ci avec les acteurs locaux impliqués dans l’organisation au Gouvernorat.
Cette rencontre était présidée par le Directeur de cabinet du gouverneur de la région de Mopti (1er vice-président de la commission d’organisation de la 2e édition du tournoi de sport pour les régions du nord). La rencontre avait pour but, surtout de tracer les grandes lignes de l’organisation, en faisant l’état des lieux des infrastructures sportives et les sites d’hébergements devant accueillir les délégations régionales et l’état d’avancement des préparatifs depuis la décision qui a mis en mission la commission nationale d’organisation.

Tour à tour, les responsables des différentes sous-commissions présentes, ont présenté brièvement leur plan d’actions, les acquis et les insuffisances de l’année dernière.

A l’issu des échanges fructueux, et les préoccupations des uns et des autres liées à la précédente édition, le Secrétaire général Yalcouye et le président de la commission nationale d’organisation Diakaridia Diakité ont apporté des réponses aux problèmes posés. Le chef de la mission a renouvelé et rappelé à l’assistance, l’engagement des plus hautes autorités et du 1er responsable du département des Sports maître Jean Claude Sidibé pour une meilleure ténue de l’événement.

Dans l’après-midi, la délégation s’est rendue dans le vestibule du chef de village de Mopti, Baba Touré en compagnie de ses 11 chefs de quartiers. Ici, la délégation du ministère des Sports était venue rendre hommage aux notabilités de la ville pour leur accompagnement et leurs soutiens instables d’abord à la réussite de la précédente édition dudit, mais aussi, en leur sollicitant pour leur implication dans l’organisation de la 2e édition. L’année dernière, ces chefs coutumiers s’étaient mobilisés autour du concept de « Diatiguiya », l’hospitalité, où chaque délégation régionale était confiée à un quartier comme son hôte. Les organisateurs souhaitent renforcer cette disposition pour l’édition de cette année.

« Nous sommes prêts à accompagner la paix et la cohésion à travers cette manifestation sportive où les enfants parleront d’un Mali uni et prospère. Le cousinage à plaisanterie et d’autres valeurs sont magnifiées pendant le tournoi. Donc le gouvernement du Mali peut compter sur nous pour une meilleure organisation de l’événement » a laissé entendre le chef du village en donnant ainsi l’assurance et le cutus des chefs coutumiers et traditionnels de la région hôte.

Le dernier acte de la mission a été consacré à la visite des sites de compétitions, d’hébergements et d’entraînement des plus 400 participants attendus pour cette deuxième édition du Tournoi de la paix et de la cohésion sociale.

Du Stade Barema Bocoum de Mopti, en passant par le lycée public de Mopti, le Lycée Hamadoun Dicko de sevaré, l’école fondamentale Bokary Ouéleguem de Sevaré, au terrain biennal du secteur 1 de Sevaré, les membres de la délégation ont pu recenser toutes les infrastructures sportives qui accueilleront les différents matches en football et basket-ball pendant 10 jours de compétitions.

Le constat général qui se dégage de ces visites, est que certaines installations ont besoin des retouches, d’autres seront entièrement refaites. Il est vrai que la précédente édition du tournoi dédié aux régions nord et centre du Mali, avait permis aux infrastructures retenues (la plupart des écoles et le stade Barema Bocoum)) de bénéficier de matériels sanitaires, d’entretien des latrines et le renouvellement des paquets et cerceaux de basket-ball. C’est pourquoi la commission technique était à cette visite pour concrètement faire des propositions à la grande commission avant l’ouverture officielle des compétitions au mois de mars.

Cette visite des installations a mis fin à la mission du département chargé des Sports dans la 5e région avec des notes d’espoir. Espoir de savoir que le terrain est balisé pour réussir une bonne organisation de l’événement au mois de Mars prochain.

À rappeler que le tournoi du Nord regroupera cette année les jeunes des 5 régions septentrionales du Mali (Gao, Menaka, Kidal, Tombouctou, Taoudenit) en plus de celle de Mopti en trois (3) disciplines sportives: Athlétisme, Basket-ball et football, soit 70 personnes par délégation.

Alou Boubou DIALLO du ministère des Sports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît