La 99 ème session du Conseil d’administration de la CMDT Holding, s’est tenue le 20 décembre 2023 à Granada Hôtel l’Amitié de Bamako, sous la présidence du Président Directeur Général de la CMDT Holding, et Président du Conseil d’administration, Dr Nango DEMBÉLÉ, avec la présence de la trentaine d’administrateurs.

Elle coïncide avec l’annonce hier mardi, par le Comité de pilotage du PR-PICA des prévisions provisoires de la production cotonnière 2023-2024 dans les pays membres, et la pose par le Ministre d’Etat colonel Abdoulaye MAÏGA, Ministre de l’administration territoriale, le 17 décembre dernier, de la première pierre de la nouvelle et usine moderne d’égrenage de Kokofata dans la Région de Kita, situé à environ 200 kilomètres de la frontière avec le Sénégal.

A lire, 690 000 tonnes de coton en 2023, le fruit d’une assurance donnée aux producteurs en 2022-2023 

pub

Si, lors de la campagne cotonnière écoulée, le Mali avait lâché sa place de premier pays producteur africain de coton graine avec seulement 389.000 tonnes sur une prévision initiale de 780 000 tonnes à cause des attaques massives de jassides, insectes ravageurs nuisibles , y ajoutés d’autres  facteurs cumulés dont l’embargo de la CEDEAO de janvier à juillet 2022 , et les nombreux cas d’inondations de champs cotonniers, l’espoir est en fin là, pour la campagne 2023-2024. La raison principale de cet espoir est que selon les prévisions provisoires de production du Comité de pilotage PR-PICA, lors de sa réunion annuelle 2022-2023, tenue hier à Bamako, le Mali va produire 690.000 tonnes de coton sur une prévision initiale de 780 000 tonnes. Avec cette prévision provisoire,  tout porte à croire, que le Mali va  reconquérir sa première place du classement africain en 2023-2024. 

Ce  résultat acquis est un pari gagnant des hautes autorités du pays et des acteurs de la filière coton. En effet , le Président du Conseil d’administration de la Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles CMDT Holding, Dr Nango DEMBELE avait  annoncé le 24 mai 2023 à la fin des travaux de la session du 98 ème Conseil d’administration, que des résultats positifs ont été enregistrés suite aux tests de produits insecticides contre les insectes Jassides et, que « le Mali ne connaîtra pas probablement d’attaques jassides sur le cotonnier lors de la campagne cotonnière 2023-2024 qui se prépare activement ». La CMDT avait ainsi reconduit les mêmes objectifs en prenant des dispositions contre les jassides. « Nous sommes confiants qu’avec les nouveaux insecticides contre les jassides nous n’aurons probablement pas les mêmes problèmes que lors de la dernière campagne cotonnière. Et les paysans sont rassurés par ces insecticides », avait-il évoqué.

Côté mise en place des engrais, pour, la campagne 2023-2024, là aussi, il y a eu une grande satisfaction, et la Zone CMDT Holding n’a pas connu de problème.

La 99 e session du Conseil d’administration de la Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles CMDT Holding , qui s’est tenue aujourd’hui a permis au Président du Conseil d’administration de soumettre aux administrateurs généraux et aux actionnaires, d’examiner les états financiers de la CMDT Holding , et le bilan au titre de l’exercice 2023. A l’issue donc des travaux de la journée, et après l’examen du projet de budget 2024, le Conseil d’Administration de la CMDT Holding, a arrêté en produits à 515, 454 milliards, en charge à 514,310 milliards, en investissement à 12,951 milliards dont 6,702 milliards pour la construction de la nouvelle usine moderne d’égrenage de coton à Kokofata.

A lire Avec Dr Nango DEMBÉLÉ, la Région de Kita, tient sa deuxième usine d’égrenage à Kokafata 

La Région de Kita, dispose de terres cultivables immenses  et très fertiles. Ces derniers temps , elle a enregistré l’arrivée de nouveaux producteurs venus du Nord- Est de la filière pionnière de koutiala . La production de coton a donc connue une forte hausse, qui a motivé les populations de la zone de Kokofata à faire demander, la construction d’une nouvelle usine moderne d’égrenage . Depuis quelques cette demande est restée sans suite. Quand, Dr Nango DEMBÉLÉ arrivait à la tête de la CMDT Holding en 2021, la production cotonnière de la filière de Kita était en plein essor et ce qui continue de l’être encore.  Aujourd’hui, la production cotonnière de la filière de Kita , frôle les 90.000 tonnes pour une usine qui ne peut traiter que 45 000 tonnes. Il a donc fallu, un management et un leadership dynamiques de Dr Nango DEMBÉLÉ et son staff pour réveiller cette demande de son sommeil profond et  répondre à la demande des producteurs cotonniers de cette zone de la région de kita. Même si l’ensemble du financement de la construction de cette usine a pris du retard. Ine fine , sa construction est désormais concretisée grâce aux efforts de CMDT Holding malgré la situation de résilience générale et de la BDM-SA. La CMDT Holding sur fonds propres, va assurer la construction de cette deuxième usine en region kitoise avec plus de 8 milliards de nos francs sur un budget programmé de 22 milliards de FCFA. Elle a pu bénéficier d’un prêt à la BDM-SA, à hauteur de 14 milliards de la BDM-SA. Donc ce sont des fonds totalement mobilisés à l’intérieur du pays. L’usine de Kokofata, aura une capacité de traitement de 45 000 tonnes.  » A Kita, il nous faut encore une troisième usine d’égrenage par ce que la production cotonnière dans la zone est en train d’augmenter surtout que les terres sont fertiles. L’avantage du site de Kokofata est très important sur le plan commercial car la zone est très proche de la frontière avec le Sénégal qui abrite un port tout comme le cas de la région de Bougouni très proche de Sampedro en Côte d’Ivoire. Il faut désormais delocaliser les infrastructures pour minimiser les coûts de transport à l’exportation, protéger les emplois et créer des opportunités d’emplois pour les jeunes, » a-t-il souligné quand notre rédaction lui a tendu son micro en marge de la réunion du PR-PICA à Bamako. 

Madou’s Camara info360.info

pub