Le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable Housseini Amion Guindo a effectué ce jeudi matin une visite guidée du nouveau bâtiment de l’Agence du bassin du fleuve Niger (ABFN) situé à Baco-djicoroni ACI.

Par cette visite, le ministre Housseini Amion Guindo était venu s’enquérir des conditions de travail de l’agence et des difficultés qui se présentaient à elle. C’était aussi l’occasion pour le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable d’échanger avec l’administration de l’ABFN et de prendre des précautions pour le bon fonctionnement de la structure.

L’hôte du jour a d’abord visité le nouveau local et a fait la connaissance des personnels de l’agence. La visite était dirigée par le directeur général de l’ABFN, Abdrahamane Oumar Touré. Un bâtiment R+1, le nouveau siège de l’ABFN est composé de onze bureaux.

Après la visite, le ministre a souligné que le gouvernement a déjà pris des dispositions pour la sauvegarde du bassin du fleuve Niger. Il affirme que « la volonté politique a été largement exprimée pour sauver le fleuve Niger, à travers un arrêté interministérielle signé par les ministres des Mines et du Pétrole, de l’Administration territoriale, de la Sécurité et de la Protection civile et celui en charge de l’environnement, pour interdire l’orpaillage par drague, qui constitue un grand problème pour le fleuve Niger ».

Pour faire face aux enjeux du fleuve Niger, le gouvernement du Mali a décidé de la création de l’Agence du bassin du fleuve Niger en 2002. Elle a comme missions principales la sauvegarde du fleuve Niger au Mali, ses affluents et leurs bassins versants, ainsi que la gestion intégrée de ses ressources.

Hamady Sow

(stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît