Les administrateurs d’Accountabilitylab-Mali ont examiné, samedi 16 mars 2019, le programme d’activités et le budget prévisionnel de l’année 2019, s’élevant à 260 millions de F CFA. La rencontre a également permis aux membres du Conseil d’administration d’évaluer le rapport financier de l’année 2018.

A l’issue de sa deuxième session ordinaire, l’ONG Accountabilitylab-Mali s’est fixée un nouveau cap en droite ligne avec ses objectifs principaux : promouvoir la transparence dans la vie publique et favoriser l’émergence de nouveaux entrepreneurs au service du développement communautaire.

Avec un budget prévisionnel de 260 millions de F CFA, l’ONG entend poursuivre la campagne nationale Integrity Idol Mali, la formation de la deuxième cohorte des Accountapreneurs, la mise en œuvre du programme Voice (lien et apprentissage) au Mali et au Niger, mais surtout l’organisation des différents évènements comme le Fail fair, Friendrasing, TDxBamako et Voice Talk.

L’ambition, selon la présidente du CA, Mme Gnama Koné, est d’atteindre au moins trois résultats stratégiques dont la lutte contre la corruption, l’adoption d’un nombre conséquent d’entrepreneurs sociaux et redevables et la connexion par un système de réseautage solide.

Rappelant les défis relevés durant l’année 2018, Moussa Kondo, directeur pays d’Accountabilitylab, a révélé que l’ONG a pu mobiliser plus de 170 millions de F CFA sur une prévision de 250 millions de F CFA afin d’implémenter certains projets. Après avoir salué le courage et l’engagement de ses collaborateurs, M. Kondo a rappelé le rôle prépondérant des administrateurs dans la bonne marche de l’ONG. Car, précise-t-il, au-delà de l’apport personnel, ils guident la direction à travers des idées, des mobilisations de fonds et dans la gestion administrative. « Votre rôle est plus qu’importante pour la gestion et l’évolution de notre ONG. Nous vous demandons encore plus d’engagement pour nous aider dans l’atteinte des objectifs fixés pour l’année 2019 », a sollicité M. Kondo.

Accountabilitylab-Mali a pour mission principale de promouvoir la redevabilité, l’intégrité et par voie de conséquence la lutte contre la corruption au sein de l’administration publique malienne. C’est dans ce sens qu’elle est en train de construire un mouvement de citoyens actifs et de chefs responsables à travers le pays.

Hamissa Konaté

30minutes.net

18 mars 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît