Les rumeurs autour de la présence de matières plastiques et inflammables dans les croquettes  communément appelées « Chips » très prisées par les tout-petits. Dans le souci de préserver la santé des populations, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique a  instruit à ses services notamment l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire des Aliments, le Laboratoire national de la Santé et la direction Régionale de la Santé du district de Bamako, de mener des investigations sur la question. Au  terme de ses analyses et investigations, il ressort que les croquettes en question ne contiennent pas de substances plastiques et apparentées, ni de mycotoxines et ni de germes.

Poursuite des auteurs de la cabale

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux après les investigations du département de la Santé et de l’Hygiène publique vient d’instruire au Procureur Général près la Cour d’Appel de Bamako « d’ouvrir immédiatement une enquête à l’effet d’identifier les auteurs de ces actes et de les faire traduire devant les juridictions compétentes ».  Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, dans un communiqué en date d’hier,  en appelle à la vigilance de chaque citoyen pour rapporter ou dénoncer aux autorités judiciaires tout fait susceptible de faire avancer l’enquête.

L’Indicateur du Renouveau du 31 janvier 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît