Samedi 9 mars au Parc national du Mali, les femmes de la Sotelma-Malitel, ont tenu dans le cadre des festivités du 8 mars une course marathon. Elles étaient accompagnées de leurs collègues hommes, dont le Directeur Général, Abdel Aziz Biddine, accompagné de son Secrétaire général,  Sidy Mohamed Dembélé. Une manière saine de célébrer la journée internationale des droits de la femme.

Faire d’une pierre deux coups. Célébrer le 8 mars et rapprocher davantage le personnel, notamment feminin à travers le sport. Tel est le challenge gagné par les ‘’ravissantes’’ femmes de l’opérateur historique des télécommunications au Mali, la Sotelma-Malitel.

Dans la même foulée, il s’agissait là  aussi de promouvoir le sport,  gage d’une bonne santé pour une entreprise qui valorise son personnel.

A 7 heures, devant l’école française ‘’Liberté A’’ les marathoniens, à savoir les femmes de la Sotelma-Malitel en première ligne, leurs responsables, d’autres agents férus du sport, des retraités et des enfants venus accompagnés leurs parents étaient présents. Entre collègues, ça causait de tout et de rien. Le sourire aux lèvres, les belles tenues de travail troquées contre des joggings et baskets. Une manière spéciale de célébrer la journée internationale des droits de la femme au Mali, par Sotelma-Malitel.

Aux environs de 7h30mn, le coach du parc, chargé de conduire l’activité se dirige vers le public. «  Il est l’heure » murmure-t-il à l’oreille du Ségal Dembélé. Ce dernier, habillé en sa ‘’meilleur’’ tenue de sport.

Finalement dix minutes après, soit aux environs de 7h40 mn, le coach draine les marathoniens dans une salle d’entraiment à ciel ouvert pour des exercices d’étirement. « Il faut d’abord  réchauffer les muscles » soutenait-il. Toute chose que les marathoniens ont respectée à la règle.

A la fin de cet exercice qui  a duré une dizaine de minutes, place au coup de départ. L’itinéraire a été soigneusement dégagé. Il s’agissait pour les marathoniens de parcourir le pourtour du parc national trois fois. « Cela correspond à 4,50 km, soit 1,5km par tour » a déclaré le coach.

Rapprochée par nos soins, lorsqu’elle était en phase de son 2ème tour, la présidente des femmes de la Sotelma-Malitel, Mme Traoré Fadimata, s’est dite satisfaite de l’évènement. Selon elle,  cet évènement s’inscrit dans le cadre des festivités du 8 mars. « La femme peut contribuer à beaucoup de choses dans la société, c’est pourquoi nous demandons à toutes les familles de faire quelques chose » a-t-elle déclaré.

En effet, si la présidente  s’est  pratiquement essoufflée, obligée de s’arrêter à l’issue du 2ème tour, son Directeur général, visiblement bien en forme a bouclé les trois tours.

En donnant ses impressions sur la fête du 8mars, le DG  Biddine  recadre les choses pour les mettre dans leur vrai contexte. « Tous les jours appartiennent aux femmes » a-t-il précisé. Selon lui, la fête du 08 mars, n’est autre que la célébration de l’égalité entre l’homme et la femme.

Parlant de l’évènement, il dira que l’objectif n’est autre chose que de développer l’esprit d’équipe. «  Nous avons voulu aujourd’hui exprimer que la famille Sotelma-Malitel, homme et femmes sommes ensemble » a – t – il témoigné.

A l’issue de ce marathon, il n’y a eu ni vainqueur, ni vaincu, c’est la cohésion entre les femmes de la Sotelma-Mali et leurs autres collaborateurs qui a triomphé. Vivement la prochaine édition ! 

Par Moïse Keïta

Le Sursaut du 11 mars 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît