L’Office Malien de l’Habitat (OMH) se trouve ces derniers moments sous le feu des critiques sans fondement. Ces critiques portent notamment sur la cession directe de certains logements. Il est important de rappeler que l’OMH joue un rôle crucial dans la politique nationale de logement au Mali. Grâce à ses programmes, des milliers de familles ont pu accéder à un logement décent et abordable.


La décision de procéder à la cession de certains logements a pour objectif de soutenir le plan de restructuration des dettes (225 milliards) de l’OMH. Cette cession se fait par vente cash ou par vente en différé avec dépôt minimum de 15%. Les montants mobilisés sont directement versés dans le compte d’une banque de la place pour le remboursement des dettes des promoteurs qui ont eu à réaliser ces logements.
L’octroi de prêts aux agents de l’OMH : une pratique légale et transparente
Tout comme dans d’autres structures, la pratique vise à soutenir le personnel et elle est prévue par les textes régissant l’OMH. En somme, la pratique n’a rien d’illégale car, il s’agit des prêts et non des dons.
En tout état de cause, l’OMH réaffirme son engagement au service du logement social. Conscient des défis auxquels le secteur du logement est confronté au Mali, l’Office réaffirme sa détermination à poursuivre ses efforts dans le cadre de la réalisation de logements sociaux en tenant compte des besoins et des préoccupations des populations maliennes.
A.T

pub