Le Mali est loin d’être un bon élève en matière de gestion de fonds public. Pire, le régime d’IBK semble battre le record dans le détournement à ciel ouvert des fonds publics. Aussi, le président IBK est taxé d’être un président budgétivore et qui n’a jamais caché son goût pour le luxe. Une étiquette collée à lui depuis qu’il était premier sous le President Alpha Oumar Konaré et ensuite président de l’assemblée nationale sous le premier mandat de l’ancien Président Amadou Toumani Touré.

Lire la suite en cliquant sur ce lien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît