Depuis le 5 décembre les travailleurs de la mine d’or de  Somilo de Randgold, ouverte en 2005,  ont entamé une cessation de travail suivi de sit-in quotidiens pour exprimer leur ras-le-bol face à leurs conditions de travail exécrables.

La fièvre de la consécration est montée d’un cran ces deniers jours car les travailleurs malgré l’accord de principe d’augmentation sur leurs salaires et primes de risques depuis plus de 2 ans, ne voient rien venir.
Pourtant, sur leurs bulletins de salaires, ils ont marqué la nouvelle augmentation dans une colonne sans le répercuter sur le salaire net à payer des travailleurs depuis bientôt deux ans. Une augmentation sans augmentation donc !

Aujourd’hui,les travailleurs exigent l’application des augmentations et la mise en œuvre complète du protocole d’accord intervenu entre eux et la Somilo.

L’Indicateur du renouveau du 10 décembre 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît