La foire agricole et artisanale de Ségou a ouvert ses portes mardi 3 février, sur les berges du fleuve Niger, en marge de Ségou Art/Festival sur le Niger 2020. Plus de 250 000 visiteurs sont attendus cette année.

Artisans, créateurs locaux, nationaux et internationaux. Ils sont environ 400 exposants  à se donner rendez-vous à Ségou jusqu’au 10 février, pour la 16e édition de la foire agricole et artisanale. 

2 012, c’est bien le nombre de stands qui ont été aménagés cette année autour d’un seul objectif : créer un pont entre la culture et l’économie. L’espace d’échanges et de partage d’expériences voit la participation de plusieurs artisans réfugiés de la région. Selon son coordinateur Djibril Guissé, la Fondation festival sur le  Niger veut, à travers l’organisation de cette foire agricole et artisanale,  stimuler l’innovation, la créativité et une émulation saine entre les acteurs locaux afin d’améliorer la qualité de leurs produits. Ce, au bénéfice des populations locales.

Pour l’édile de la Commune urbaine de Ségou,  Nouhoum Diarra, la marie partage les idéaux et les objectifs de cette initiative qui cadre, dit-il, avec la vision des plus hautes autorités de la région, engagées à faire du secteur privé le moteur de la croissance et de la création d’emploi « C’est un évènement qui continue de jouer un rôle moteur dans la restauration de l’image de marque du Mali et il donne l’espoir à nos opérateurs économiques tant éprouvés par ces temps qui courent ».

La foire de Ségou de part son authenticité et son apport dans l’économie locale reste encore ce grand évènement culturel qui fait la promotion des produits locaux dont se réjouit ainsi le maire de la Commune « des débouchés sûrs à leurs opérateurs économiques en général et à leurs artisans et acteurs agroalimentaires en particulier dans un contexte difficile qui nous donne qu’un choix celui de combat au quotidien ».

Composante majeure de Ségou Art et festival sur le Niger, la foire de Ségou s’impose aujourd’hui aux yeux des partenaires techniques et financiers du secteur de la culture comme un évènement majeur pour dépasser les différentes culturelles. Pour cette année, la foire enregistre les exposants d’une trentaine de pays d’Afrique et d’ailleurs. « Notre  devise est : unis dans la diversité. C’est fort de cette croyance que ces dernières années l’UE intervient de plus en plus dans la culture au Mali », a rappelé le conseiller représentant de la délégation de l’Union européenne au Mali, mardi à Ségou.

Pour lui, en ces temps difficiles, il faut intervenir pour la stabilisation du pays, au niveau humanitaire, pour le développement mais ajoute-t-il, « oui il faut intervenir pour la culture car c’est à travers ces genres d’activités culturelles comme ce festival où on peut rompre les différentes culturelles, expliquer, partager sa culture les uns avec les autres c’est la première étape pour pouvoir comprendre l’autre, accepter ses différences  et pouvoir vivre avec lui ».

Le coordinateur de la foire a réitéré à l’hôte ses sincères remerciements à la délégation de l’Union européenne pour leur constant accompagnement à la foire de Ségou.

« L’UE engagée, dans cette approche depuis plusieurs années continuera dans les prochaines années de plus en plus à soutenir la culture, les activités culturelles comme celle-ci et pour pouvoir contribuer à apporter cette petite pierre à l’édifice de cette diversité culturelle qui fait le Mali et qui votre richesse », a rassuré le représentant.

Le lancement de la foire de cette année était placé sous le haut parrainage du ministère de l’Artisanat et du Tourisme. Le département était représenté à la cérémonie par le gouverneur de la région de Ségou. Il  a enregistré la présence de plusieurs personnalités dont le président de la fondation Festival sur le Niger, directeur artistique de Ségou Art,  Mamou Daffé, le président du Conseil pour la promotion de l’économie locale (CPel-Ségou)  et des partenaires de cette édition.

La foire de Ségou se poursuit. Elle est ouverte au publics jusqu’au lundi. Plus de 250 000 visiteurs y sont attendus. L’économie aussi se verra booster durant ses sept jours avec la réalisation de près de 600 millions de chiffre d’affaires par les exposants, estiment les organisateurs.

Kadiatou Mouyi Doumbia

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît