La grande association intercommunale grand Bamako est créée depuis près d’an. Son président Adama Sangaré, maire du district de Bamako, a présenté les grandes orientations de leur association aux membres du Haut conseil des collectivités territoriales, mercredi 25 septembre à leur siège.

La délégation a été reçue par le président du Haut conseil des collectivités territoriales, honorable Mamadou Satigui Diakité et des élus du district de Bamako,  Kayes, Ségou, Sikasso et de Kidal. Le maire Adama Sangaré était accompagné, pour l’occasion, par les membres de ses services techniques.

Face au président de l’institution mère des collectivités, le président de la grande association intercommunale a présenté le secrétariat permanent de l’association et les membres ainsi  que leur projet grand Bamako.

Créée en novembre 2018, la grande association intercommunale Bamako veut  redorer la ville de Bamako tout amenant les autres communes périphériques à se développer autour de la ville.    

Grand Bamako, le  nom du projet, devra recouvrir 25 Communes dont le district de Bamako et les communes périphérique soit  plus de quatre millions d’habitants. Face à de tels défis comment désengorger Bamako ? Comment approcher les populations aux services sociaux de base ?  « La synergie d’action des collectivités demandée »,  répond Adama Sangaré, maire du district de Bamako. « La mairie ne peut rien faire seule sans les institutions. Grand Bamako dépasse aujourd’hui les quatre millions d’habitants, mais nous allons dépasser ce nombre dans cinq ans. Nous sommes dans une agglomération et il faut nécessairement des dispositions à prendre afin que nous puissions être en phase de l’exécution du projet pour le mieux être de la population ».

L’hôte a sollicité le soutien et l’accompagnement du Haut conseil des collectivités territoriales pour relever les défis « communs » de transport, de mobilité, d’assainissement  et la sécurité qui se posent avec acuité à Bamako et ses Communes. Dans ce processus, le premier partenaire dans ce projet, selon M. Sangaré est l’Etat.

Le président du haut conseil des collectivités territoriales, honorable Mamadou Satigui Diakité a félicité l’association pour la mise en place de l’initiative.  « Nous suivions avec grand intérêt grand Bamako ». Selon honorable Diakité, son institution va accompagner le projet  pour la visibilité des actions et le renforcement de ses membres pour une bonne exécution des missions assignées.

Le maire a aussi reçu un quitus favorable des élus du HCCT présents dans la salle. Selon eux, « une telle intercommunalité résoudra  tous les problèmes actuels dont face Bamako ».

Kadiatou Mouyi Doumbia

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît