Le président de la République de la Guinée, Alpha Condé,  est plus que jamais déterminé à donner un coup d’accélérateur au secteur rural de son pays, notamment en cette période marquée par la Covid-19 et ses conséquences fâcheuses sur  les producteurs.  C’est ainsi que lors d’une récente rencontre regroupant les cadres du Ministère en charge de l’élevage et les partenaires techniques, il a annoncé un projet majeur  de 25 millions de poulets par an.

Il s’agit pour le président guinéen d’assurer à travers ce projet l’autosuffisance alimentaire pour beaucoup de ses compatriotes, mais également de créer de nombreux emplois et combattre le chômage  qui affecte de nombreux jeunes. « Notre ambition c’est de produire ce que nous consommons et consommer ce que nous produisons » a-t-il fait savoir. Ajoutant : « nous voulons devenir moins indépendants de la communauté internationale. Mais si aujourd’hui nous subissons l’augmentation des prix et que nous souffrons c’est parce que nous n’avons pas pu produire ce que nous consommons. Nous avons décidé au niveau de l’agriculture d’intensifier à la fois  la chaîne de culture vivrière, la chaîne de culture d’exploitation, la chaîne des fruits et la chaîne des cultures maraichères. Vous savez que pour la nourriture, la meilleure chose c’est la viande blanche c’est-à-dire le poisson et le poulet. Or, nous importons 25 millions de poulets. Nous avons donc reçu des partenaires qui vont nous accompagner pour la production de 25 millions de poulets par an ».

A noter que pour la réalisation de ce projet, il est prévu la construction de 35 fermes et la création de 24 mille emplois. Toute chose qui fera dire au président Alpha Condé que «  l’avantage de cela, c’est de créer beaucoup d’entrepreneurs surtout au niveau des jeunes et des femmes,  mais aussi beaucoup d’emplois ».

Un projet salué à sa juste valeur par de nombreux guinéens surtout le monde rural qui constitue une priorité pour Alpha Condé depuis son avènement à la tête du pays. Son combat, c’est de promouvoir la révolution verte à travers la modernisation de l’agriculture. Et la confiance du monde rural est un pari presque gagné pour le président Condé. Ainsi, conformément à cette vision et avec son soutien, son conseiller au développement rural, Mohamed Kagnassy a créé  “Kobiri” une plateforme numérique qui mutualise les outils agricoles et permet aux agriculteurs, qui n’ont ni les moyens financiers ni les outils mécaniques nécessaires, de clore le calendrier agricole et d’accéder à la mécanisation.

La solution Kobiri permet à ces producteurs modestes de cultiver la terre, d’agrandir leur exploitation agricole, de progresser et de jouir des avantages de la mécanisation.  Hadiya Coulibaly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît