En visite officielle au Mali, le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique, Hafez Ghanem, a partagé un déjeuner avec la presse au cours duquel il a salué la stratégie de développement du gouvernement malien qui, selon lui, est en parfaite harmonie avec celle de la Banque mondiale.

L’accroissement de l’investissement dans le capital humain pour réduire la pauvreté et la promotion d’une prospérité partagée sont au cœur de la politique de développement du gouvernement malien depuis quelques années. Cette stratégie est accompagnée et soutenue par la Banque mondiale qui, à travers plusieurs projets, appuie le pays dans l’atteinte de ses objectifs.

Pour renforcer cet engagement, le vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique, Hafez Ghanem, effectue depuis lundi 25 février 2019 une visite officielle au Mali. Pour ce premier voyage au Mali, M. Ghanem a rencontré les plus hautes autorités maliennes, les partenaires au développement, ainsi que les acteurs de la société civile.

« Je suis venu pour échanger avec les acteurs du développement, à commencer par le gouvernement, afin de faire une revue de nos programmes », a-t-il expliqué. Et d’ajouter : « Au Mali, nous contribuons à la création d’une croissance économique durable en investissant dans le capital humain, en améliorant l’accès aux services de base et en renforçant la résilience des populations ».

Les autres secteurs clés auxquels la Banque apporte son soutien sont : les télécommunications, les infrastructures et l’énergie. Sur ce dernier point, a rappelé la directrice des opérations de la Banque mondiale au Mali, Mme Soukeina Kane, la Banque a signé le mardi 26 février 2019 avec le Mali un accord de financement d’un montant de 90 millions de dollars américains, soit environ 52 milliards de F CFA (composé de 35 milliards de F CFA en prêts et 17 milliards de F CFA en dons) en faveur du Projet régional d’accès à l’électricité.

« C’est un projet qui a pour objectif d’accroître l’accès aux réseaux électriques en Guinée-Bissau, au Mali et en Gambie. Il facilitera l’accès à l’électricité à environ 1,1 million de personnes dans les localités des trois pays bénéficiaires. Il rentre dans le cadre de notre programme d’interconnexion électrique de la sous-région », précisera M. Kane.

L’occasion était opportune pour les responsables de la Banque mondiale de rappeler leurs ambitions pour le développement du continent et de réitérer leur soutien au gouvernement du Mali qui, ont-ils estimé, a une « bonne stratégie de développement ».

Sory I. Konaté

27 février 2019

30minutes.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît