Le Comité Croix-Rouge malienne du District de Bamako a célébré le samedi 22 mai, la Journée internationale du mouvement Croix-Rouge sous le thème : « Soyons aimables, croyons au pouvoir de la gentillesse ». L’activité présidée par le gouverneur du District de Bamako, avait pour objectif de renforcer les connaissances sur la Croix-Rouge et ses actions, afin de pouvoir faire face aux nombreux défis que le Mali traverse.

La Journée internationale du mouvement Croix-Rouge est célébrée le 8 mai de chaque année, pour rendre hommage et reconnaître les mérites des volontaires de la Croix-Rouge. Cette journée donne l’occasion aux acteurs d’informer et de sensibiliser l’opinion nationale et internationale sur les principes et valeurs humanitaires du mouvement Croix-Rouge et sa mission fondamentale d’assistance aux populations vulnérables.

La mission de la Croix-Rouge est toujours accomplie avec les autorités administratives, les collectivités territoriales, les légitimités traditionnelles et religieuses de Bamako avec les services techniques de l’État.

Selon le président du comité Croix-Rouge malienne du District de Bamako, Aliou Konaté, il s’agit de renforcer les connaissances sur le mouvement international de la Croix-Rouge et ses actions, car dit-il, « le défi humanitaire à travers le Mali interpelle tous ». Depuis 2012, la Croix-Rouge assiste à un vaste phénomène de déplacement des populations vers Bamako à cause de l’insécurité surtout dans les régions du nord et du centre. Il y a encore la pandémie de Covid-19 et ses conséquences et l’insécurité alimentaire qui s’installe. 

A Bamako comme dans les régions, les volontaires de la Croix-Rouge malienne contribuent au rétablissement des liens de famille, à l’assistance et le soutien aux familles déplacées internes, à l’amélioration de l’habitat et des abris, à l’amélioration des conditions de vie des migrants. Au-delà de l’assistance, la Croix-Rouge malienne, dans son rôle d’auxiliaire des pouvoirs publics dans le domaine humanitaire, fait aujourd’hui le développement à travers des projets et programmes d’assistance humanitaires et de résilience. A en croire le Président Konaté, le district de Bamako bénéficie de 8 projets.

« S’agissant des volontaires Croix-Rouge, Bamako compte à ce jour 1 000 hommes et femmes environ. Ils sont de tout âge et de toute catégorie sociale, sans aucune discrimination », a précisé le coordinateur. Toutefois, il rappelle que le Comité Croix-Rouge de Bamako n’a toujours pas réussi la construction de son siège en Commune II du District de Bamako. Il a sollicité l’accompagnement des actions de la Croix-Rouge à Bamako pour pouvoir faire face aux défis humanitaires de l’heure qui touchent certaines franges de la population. 

Étaient présents à cette cérémonie, la coordination des chefs de quartier du District de Bamako, le représentant du Recotrade, la marraine de la présente édition, etc. Ces derniers ont tour à tour rendu un vibrant hommage aux énormes tâches accomplies par la Croix-Rouge dans le monde et dans notre pays en particulier.

Ibrahima Ndiaye 

Mali Tribune du 24 mai 2022

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît