Au moment où certains groupes politiques ou groupements militaires tels que la CMA démissionnent du Dialogue national inclusif (DNI), Kadiatou Keita estime que ce Dialogue est une superbe idée tant qu’il reste inclusif et fait des recommandations pour sa bonne réussite.

Mali Tribune : Aujourd’hui nous remarquons des réticences à l’endroit du Dialogue national inclusif (DNI) de certains politiques, vous, personnellement que pensez-vous du Dialogue ?

Kadiatou Kéita : L’esprit même du Dialogue est une bonne chose, encore plus s’il est inclusif. Faire en sorte que toutes les forces vives de la nation s’asseyent et discutent des problématiques du pays et des voies et moyens pour y remédier est quelque chose de salutaire et dont le Mali a besoin actuellement : Une solution concertée non seulement avec les forces politiques, mais aussi avec la population et différents acteurs concernés.

Mali Tribune : Que pensez-vous du contenu ? Les termes de référence.

K. K. : Pour l’instant, dans les termes de références qui ont été partagés, il est prévu que l’ensemble des forces vives de la nation soient consultées pour faire une évaluation de la situation et des propositions sur ce qu’il y a lieu de faire.

Toutes les thématiques pertinentes semblent être là, des questions de paix et de sécurité jusqu’aux questions d’économie. Ce sont des problématiques importantes pour les Maliens.

Il faut surtout s’assurer d’avoir un processus qui permet à tout un chacun de pouvoir s’exprimer et de faire des propositions concrètes.

Mali Tribune : Que recommanderiez-vous pour la bonne réussite de ce Dialogue ?

K. K. : Je pense qu’il faut d’abord mettre des mécanismes en place pour que les recommandations ne soient pas des lettres mortes sans véritable suivi. Il faut s’assurer également du caractère véritablement inclusif du Dialogue national et mettre en place des mécanismes pour que chaque citoyen puisse parler de sa vision pour le Mali.  Il est aussi crucial que chaque Malien soit écouté. C’est ce qui garantira l’appropriation du processus. Je pense que c’est à ce prix là que l’on pourra dire que qu’on a participé à quelque chose de constructive.

Propos recueillis par

Koureichy Cissé

Ousmane Traoré (stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît