La cerise sur le gâteau de l’inauguration de la centrale est sans nul doute le dispensaire réhabilité dela Commune de Hawa Dembaya qui porte le nom de feu Dr Demba Diallo. Et, IBK dira à cet effet : « j‘y suis très sensible à cela, on ne vient pas dans un espace dont le vide sidéral serait inquiétant, on vient dans un endroit où il y’a les populations, lesquelles baignent dans un environnement, lequel doit être sécurisé, conforté. Et quoi de plus important que le soin apporté à la qualité de vie des ressources humaines des habitants, vous y avez songé. Ce centre de santé est du plus bel effet. Il porte un nom célèbre, le nom d’un père qui nous est cher, Docteur Demba Diallo. Je le revois encore dans sa jeep russe à la gare de Kayes lors d’une escale que notre train d’étudiants y avait faite venant embrassersa fille, ma belle-sœur Mme Ba Daoulé Diallo, Madame Bassirou Ba.

Elle eut été avec nous aujourd’hui si quelques amis de la santé ne l’avaient empêchée, elle aurait sûrement apprécié cette délicatesse d’avoir pensé à donner le   nom   de   son   feu   père   médecin   émérite,    fidèle  jusqu’au   bout   au   serment d’Hippocrate. Vous l’avez dit, il fut l’un des premiers médecins du Soudan.  Ces médecins-là étaient de la race des Gabriel Touré dont peu de jeunes savent qu’il est mort en soignant un malade du typhus en sachant à quoi il s’exposait.

Ceux-là étaient de cette engeance-là. Pourquoi que je note avec plaisir votre délicatesse de lui avoir consacré, donner son nom Monsieur le Maire N’Diaye ne me démentira pas. Demba ne vivait que pour la médecine, entouré des livres de médecine, le quotidien du médecin, ce qui a ébloui un jeune médecin qui m’entend   en   ce   moment,   un   jeune   médecin d’alors, mais   un   de   mes   ainés médecins émérite lui-même  qui m’a apporté cela. Il a été  fort impressionné rendant visite au Dr Demba, il l’a trouvé entourés de revues médicales de pointe, d’actualité,  donc il se maintenait à haut niveau scientifique, tel  est l’homme auquel vous avez dédié le centre de santé, merci à vous Albatros. Mais vous avez fait aussi en sorte que l’eau potable, on le dit souvent on ne le dira pas assez qui ne doit plus être un luxe en ce 21ème siècle mais qui manque quelque fois cruellement en certaines de nos contrées, vous avez fait également en sorte que le disponible potable sera élargi d’où le programme de forage conduit avec nos amis du Danemark, cela nous est très sensible ; parce que nous savons les ravages que fait le mal hydrique à nos populations ».

Propos recueillis par A. Keïta

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît