L’Agence des Nations unies pour les migrations (OIM), en partenariat avec le gouvernement malien, a encore affrété, le jeudi 16 mai 2019, un vol humanitaire pour ramener 99 maliens à la maison dans le cadre du programme d’aide au retour volontaire et à la réintégration.

Quatre-vingt-dix-neuf : c’est le nombre de maliens qui ont retrouvé le sourire jeudi dernier. Grâce au programme de l’OIM, qui a déjà permis de rapatrier plusieurs milliers de migrants maliens cette année, ces 99 jeunes et femmes migrants qui ne voulaient plus rester en Libye ont pu être sauvés.

Parmi les volontaires retournés, il y a des femmes, trois enfants et des jeunes. Ils ont été accueillis à leur descente d’avion à l’Aéroport international Modibo Kéita Sénou par le nouveau ministre des Maliens de l’extérieur, Amadou Koita et des représentants de la mission de l’Organisation internationale pour la migration au Mali.

Aux dires des responsables du MME, cette opération est salutaire et constitue l’un des volets importants dans la prise en charge des Maliens en détresse en Libye. Le ministre Amadou Koita a soulagé les migrants retournés avant de les assurer de l’accompagnement de son département en synergie avec l’OIM pour leur insertion socioprofessionnelle en fonction de leur niveau technique. Il a dénoncé la migration irrégulière dont les conséquences sont inestimables, avant de promettre que ces migrants retournés seront bien traités à la Maison des Maliens de l’extérieur à Bamako avant leur retour à domicile.

La réussite de l’organisation de ces vols humanitaires est le résultat d’une bonne collaboration entre le ministère des Maliens de l’extérieur et l’OIM. D’autres retours volontaires sont prévus dans les semaines à venir.

Mohamed Doumbia

30minutes.net

17 mai 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît