Lancement de la caravane de sensibilisation du Réseau des groupes de défense des femmes -District de Bamako « RGDF DB » en partenariat avec l’ONU femme sur les violences basées sur genre, violences faites aux femmes et aux filles, et les pratiques néfastes dans le cadre des 16 jours d’activisme. Ce lancement a enregistré la présence du chef de quartier de Sebenincoro, M. Issa Doumbia, la présidente du Cafo, M. Yatassaye, le secrétaire général du conseil national de la jeunesse M. Karim Keita…

De Sebenincoro, le réseau commence sa sensibilisation travers des sketchs sur le violences faites aux femmes et aux filles, l’importance de la scolarisation des filles ainsi que jeux mettant en évidence l’importance l’implication de tous pour la réussite des luttes contres ces maux dans notre société. La campagne qui commence le 01 Décembre à Bamako pour prendre fin le 06 Décembre à Kourémalé à la frontière guinéenne, se fera comme suite «  de Sebenincoro à Siby, de Siby nous irons à Narena pour terminer à Kourémalé » détaille-t-elle. Toutes ces localités à l’image de la sensibilisation de Sebenincoro, seront sensibilisées sur les concepts VBG, VFF et PN »Elle continue « nous voulons que tout le Mali soit sensibilisé sur l’impact des violences basées sur le genre, les violences faites aux femmes et aux filles ainsi que les pratiques néfastes » explique la présidente du réseau Mme Diop Djenebou Mariko.

Pour le Secrétaire général du conseil national de la jeunesse, M. Karim Keita, les jeunes doivent être au premier rang dans cette lutte contre les violences basées sur le genre « Il est important que nous les jeunes soyons présents pour ces genres d’activités car nous sommes le futur de ce pays. La sensibilisation c’est pour réduire ces violences basées sur le genre, celle faites aux femmes et aux filles ainsi que les pratiques néfastes » dit-il. La présidente du CAFO, Mme Yatassaye a pour sa part insisté sur la nécessité d’expliquer ces concepts : violences basées sur le genre, violences faites aux femmes et aux filles, aux hommes mais aussi et surtout aux femmes. 

A l’instar de la plupart des organisations des défenses des droits des femmes dans le monde, le réseau du groupe des défenses des droits des femmes du district de Bamako ( RGDF-DB) s’engage lui aussi à travers cette caravane de sensibilisation de Bamako à Kourémalé durant les 16 jours d’activisme qui commence chaque année le 25 Novembre ( date de la journée internationale des violences faites aux femmes et aux filles  ) et prend fin le 10 Décembre ( journée internationale des droits des hommes)

Aly Diabaté 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît