Le mardi dernier, le président en exercice de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) Sidi Brahim Ould Sidatt a été assassiné par deux hommes armés à Bamako. Deux jours après Aqmi a revendiqué l’assassinat. Dans la foulée, un suspect a été arrêté à l’aéroport de Bamako.

Originaire de Ber, région de Tombouctou, Ould Sidatt était reconnu pour son engagement pour une paix durable avec l’ensemble des communautés. Cet assassinat survenu à Bamako a créé l’émoi chez les partenaires engagés pour la recherche de la paix et la stabilité au Mali. L’enquête diligentée par les services spécialisés du gouvernement malien, de Barkhane et de la Minusma a permis de mettre la main sur un premier suspect. Il s’agit du représentant des jeunes arabes de Gossi, Ali Oud Alla, épinglé à l’aéroport international Président Modibo Keita Sénou en partance pour Tombouctou. Il est bien connu des services de renseignement car ayant déjà été arrêté puis libéré par Barkhane le 17 mars dernier. 

Entre temps, de son côté Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a, à travers un communiqué, revendiqué l’assassinat. Vrai ou Faux ? Seule une enquête approfondie fera la lumière sur leur implication dans cet assassinat perpétré dans la capitale. « Nous savons que les groupes terroristes ne disent toujours pas la vérité. Ils arrivent qu’ils réclament des attentats ou assassinat même s’ils ne sont pas impliqués. C’est une stratégie pour dire qu’ils sont bien là », analyse un expert des questions sécuritaires dans le Sahel. En clair, il doute de toute implication de ce groupe dans la mort de M. Sidatt.

Toutefois, cet assassinat intervient dans un contexte de normalisation des relations entre Bamako et la CMA surtout dans la mise en œuvre de l’Accord issu du processus d’Alger. Déjà en mi-février il y avait eu lieu à Kidal, bastion de la rébellion,  la réunion du Comité de suivi de l’Accord puis à Kayes, en mois de mars. 

L’enterrement de M. Sidatt est prévu pour aujourd’hui à Ber, sa Commune natale, dans la région de Tombouctou. 

Ousmane Mahamane

(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît