Sur initiative de  la Conférence des postes des États de l’Afrique de l’Ouest (CPEAO) et avec l’appui de l’AMRTP du Mali, un atelier sous régional sur la recherche du financement des projets postaux se déroule à Bamako les 20 et 21 août 2019. 

Il réunit les représentants des 15 pays membres de la CPEAO afin d’examiner la problématique du financement des projets postaux. La rencontre, présidée par le ministre de de la Communication chargé des Relations avec les Institutions, Porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré, a pour objectif de dégager les meilleures pistes et raccourcis possibles de financement et de recommandations pertinentes pour parfaire le médecinisme de recherche de financement des postes de l’Afrique de l’Ouest. 

Selon le secrétaire exécutif de la CPEAO, Aka Brou Louis Blaise, l’atelier de Bamako constitue la première étape pour la mise en place d’une structure régionale au sein de la Conférence pour le financement des services postaux. Cette structure, selon M. Brou, proposerait l’assistance nécessaire pour attirer le financement et les investissements des projets de services postaux. Aussi, précise-t-il, elle préparera un guide de financement des projets recensant les exigences des différents bailleurs de fonds accessibles pour les projets postaux et les “kits” de projets à proposer à ceux-ci.

Durant deux jours, les experts venus des 15 pays membres de la CPEAO avec le représentant de l’Union postale universelle (Upu),  celui du Secrétaire général de l’Union panafricaine des postes (Upap), les représentants des opérateurs de téléphonies mobiles, etc ; échangeront sur les stratégies et les pistes de solutions pour permettre aux Postes de mieux jouer leur partition dans le développement de la sous-région.

Le ministre Yaya Sangaré, le PDG de la Poste du Mali, Ibrahim Haïdara et Cheick Sidi Mohamed Nimaga, directeur général de l’AMRTP ;  ont affirmé leur satisfaction pour le choix porter sur le Mali pour abriter la rencontre.

“Nous attendons l’identification des grands projets postaux nécessaires, en cette ère de révolution du numérique, pour nous permettre de mettre en œuvre des stratégies nationales au niveau des pays membres de la CPEAO”, a indiqué le ministre Yaya Sangaré, avant de promettre le soutien du gouvernement malien à la CPEAO. 

La rencontre de Bamako a été l’occasion pour la CPEAO de réitérer son soutien à la Côte d’Ivoire qui abritera du 10 au 28 août 2020 le 27e congrès de l’Union postale universelle (Upu). Aussi, certains membres du Comité africain de mobilisation autour la RCI ont salué la participation active du Mali au processus qui, en compagnie du Ghana, a été retenu au niveau sous régional et continental comme rapporteur. 

Sory I. Konaté

30minutes.net

20 août 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît