Les membres du grin ont dénoncé ce jeu de tournure de Papa Mambi Keita et Adama Dramé sur l’affaire du journaliste disparu, Birama Touré. Ils disent avoir l’esprit embrouillé à l’expression décousue et dont le discours semble avoir perdu toute logique.

En effet, il faut rappeler que, le journaliste reporter du journal « Le Sphinx » est porté disparu depuis janvier 2016. L’inspecteur de police Papa Mambi Keita avait pointé du doigt le fils du Président de la République, Karim Keita, comme « présumé coupable » de la disparition de l’enfant d’une des familles fondatrices de Bamako. Ces mêmes révélations ont été également trempées par Adama Dramé, fondateur du journal « Le Sphinx » et ex-employeur du présumé disparu.

Tous deux en exil actuellement, par crainte pour leur propre sécurité. Cependant, les membres pouvaient comprendre leur silence lorsque le père du principal accusé était au pouvoir. Toutefois, ces derniers sont aujourd’hui médusés que malgré l’éviction d’IBK du pouvoir, les deux témoins n’arrivent pas à lâcher le morceau pour que cette affaire puisse enfin connaître son épilogue.

Au grin, ils pensent tous que le suspens dans cette affaire n’a que trop duré. Ils commencent même à soupçonner Papa Mambi et Adama Dramé de mener une stratégie maladroite à vouloir attirer l’attention. « Un soupçon, c’est bien, mais des preuves, c’est encore mieux », disent-ils.

Ibrahima Ndiaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît