Tout comme l’Euro, les rencontres des demi-finales de la Copa America se disputent ce mardi et mercredi.  Après la qualification du Brésil pour le dernier carré face au Chili (1-0), l’Argentine a fait le boulot contre l’Equateur avec un Lionel Messi en feu (3-0). En demi-finales, l’Albiceleste défiera la Colombie, le mercredi à 23h GMT,  tandis que le Brésil de Neymar en découdra avec le Pérou à 21h,  le mardi.

Depuis samedi matin, on connaissait la première affiche des demi-finales de cette Copa América : Brésil-Pérou. Après la qualification de Neymar et ses coéquipiers, les regards étaient désormais tournés vers l’Argentine de Lionel Messi. Opposée à l’Equateur dans la nuit de samedi à dimanche, l’Albiceleste était forcément attendue, et elle a répondu présente avec un large succès 3-0. Et encore une fois, le numéro 10 argentin a brillé.

Très actif sur la pelouse de l’Estadio Olimpico Pedro Ludovico, le joueur libre depuis quelques jours n’avait clairement pas la tête à son avenir. Après avoir touché le poteau, le capitaine argentin profitait d’une sortie mal négociée de Galindez pour servir De Paul qui ouvrait le score (40e, 1-0). Menant au score à la pause, l’Argentine continuait alors son travail, toujours avec un Lionel Messi des grands soirs. Car après une belle récupération d’Angel Di Maria, Messi décalait Lautaro Martinez pour le but du break (84e, 2-0). Déjà en retard au tableau d’affichage, l’Equateur se compliquait la tâche avec cette expulsion de Hincapié pour une faute en tant que dernier défenseur sur Di Maria (90e+2). Pire, Messi y allait de son but en marquant sur ce coup-franc direct de toute beauté (90e+3, 3-0). La sélection de Lionel Scaloni ne tremblait clairement pas et filait en demies, où elle affrontera la Colombie.

Dans l’autre demi-finale qui s’est jouée quelques heures avant, l’Uruguay et la Colombie croisaient en effet le fer à l’Estádio Nacional de Brasília. Sans le moindre but dans le jeu, les deux équipes devaient se départager lors de la séance de tirs au but. Les Cafeteros réalisaient un sans-faute, mais pas la Celeste puisque Gimenez et Vina se manquaient. Victorieuse (0-0, 4 t.a.b à 2), la Colombie aura donc rendez-vous avec l’Argentine le 7 juillet.

Alassane, avec Footmercato

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît