L’Association Famu Danse a informé, mardi, via les médias, sur les étapes et les réalisations du projet « De la danse à la tolérance ».

Le mardi 10 août, le siège de l’Association Famu Dance a abrité une conférence de presse, qui avait pour but d’informer la presse des activités et réalisations du projet « de la danse à la tolérance », organisée par Famu Danse. 

Un projet qui a démarré en mars, dans les régions de Ségou, Koutiala et Sikasso et qui prend fin fin août. « De la danse à la tolérance » a été financé par le programme culturel de l’Union européenne à hauteur de plus de 13 000 000 F CFA.

pub

Les objectifs de ce projet sont entre autres de mettre en activité les jeunes malentendants ayant participé au projet précédent « Parole de corps », pour qu’ils puissent gagner de l’argent et qu’ils puissent, à leur tour, former les jeunes déplacés. Parmi les jeunes malentendants, seulement 12 bénéficient directement de ce projet.

Ainsi, de jeunes malentendants (au total 41 personnes) étaient concernés sur lesquels 12 vont participer pour promouvoir la paix d’où le slogan « Unis dans la diversité ».

Deux pièces ont pu être créées sur le thème de la paix dans les régions de Ségou et Koutiala, Sikasso par Aliou Cissé dit Zold et Kadidiatou Thiemata.

La pièce de Zold est intitulée « Dana Hama sagou » et celle de Kadidiatou traite le sujet de l’arbre: « Yiribolo ». Les créations se sont faites en 3 phases à Koutiala, Sikasso et Ségou. La restitution des créations se fera les 24-25 à Ségou et les 27-28 à Sikasso.

Aminata Agaly Yattara

pub

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît