Placé en garde à vue le vendredi dernier au Pôle économique et financier de Bamako, le Pr. Kissima Gakou et son comptable ont été écroués à la Maison centrale d’arrêt le lendemain samedi.

Nous avions annoncé à chaud la garde à vue du Dr. Kissima Gakou dans une affaire de détournement d’argent. Ils sont trois à être inculpés pour « atteinte aux biens publics, faux et usage de faux, détournements et complicité de détournement« . L’ex-doyen de la Faculté de droit privé (FDPRI) et non Faculté des sciences juridiques et politiques (FSJP comme précédemment annoncé dans notre dernière parution), Dr. Kissima Gakou, et son comptable dont nous ignorons le patronyme, ont été placés sous mandat de dépôt. Le troisième, qui n’est autre que le comptable sortant est poursuivi mais non détenu. Les faits qui leur sont reprochés portent sur un préjudice de 59 millions de F CFA au détriment de la FDPRI.

La poursuite judiciaire a été enclenchée sur dénonciation anonyme au procureur de la République près le tribunal de grande instance de la Commune V, qui a renvoyé le dossier auprès du procureur de la République près le tribunal de la Commune III chargé du Pôle économique et financier de Bamako.

Dr. Kissima Gakou qui est encore présumé innocent au regard de la loi, comme d’ailleurs tous ceux qui sont inculpés sans être jugés et condamnés, s’est rendu coupable du recrutement dans des conditions douteuses, d’un nouveau comptable. Celui-ci qui est mis en détention en même temps que lui, n’avait aucune qualification du métier de comptable. Il serait plutôt un informaticien de formation.

Abdrahamane Dicko

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît