La cérémonie d’inauguration des nouvelles salles de classe rénovées par l’Association Tous à l’école au Mali (Talem), à l’Ecole Communautaire Doumanzana Nafadji C, s’est déroulée samedi 28 août 2021. L’évènement a été présidé par la représentante du ministre de l’Education nationale.

L’Ecole Communautaire Doumanzana Nafadji C a désormais un nouveau visage. Grâce à l’Association Talem, en partenariat avec l’ONG Mali Développement sur financement du Rotary club de Saint Germain en Laye (France), un bloc de trois salles de classe et la direction de cette école ont été entièrement rénovés. Tout a été refait, de la toiture aux plafonds en passant par la peinture et les tables bancs. En plus de cela, les murs ont été peints avec un volet environnemental comprenant des parterres et un espace vert. 

Samedi, en marge de la coupure symbolique du ruban, les responsables de l’Association ont procédé à la remise de fournitures aux scolaires enfants du village de Sala, de Marakaforo, Djokolobougou, Tienfala et de Bamako.  Au total, l’Association et son partenaire Mali Développement ont offert 2000 cahiers et des stylos aux enfants de ses localités. Des sacs d’habits et de jeux ont aussi été offerts à ces enfants en plus de 10 kits de lavage de mains contre la Covid 19. 

Mme Sylla Fatoumata Cissé, représentante du ministre de l’Education nationale, a salué l’engagement de l’Association Talem et sa présidente Mme Brunin Niamé Fatoumata Diané. Elle a également remercié la présidente de l’ONG Mali Développement, Mme Sanglier Niagalé Mariam Diané ainsi que le Rotary Club de Saint Germain en Laye pour leur appui à la réalisation de ce projet. 

« Ce genre d’investissement contribue à rehausser l’image de notre école. Il cadre aussi avec le programme décennal de notre département pour une école performante, propre et sécurisée pour nos enfants. Nous saluons donc l’engagement de Talem et sa présidente », a indiqué Mme Sylla.

Heureuse, la présidente de  Talem a rappelé que son association, créée en 2017, a bien voulu apporter sa contribution dans l’amélioration du cadre de vie en milieu scolaire en apportant son soutien aux élèves maliens défavorisés.

« Talem France, que j’ai l’honneur et le privilège de diriger, a à cœur l’avenir de l’école malienne. Cela nous a amené à poser des actes dans le district de Bamako dans la région de Koulikoro et celle de Kita. Aujourd’hui 180 élèves sont parrainés par Talem pour le paiement de leur scolarité, les fournitures scolaires et des dons en vêtements. La peinture des classes rénovées de la Direction de l’établissement les latrines et un volet environnemental comprenant des parterres et un espace vert pour un coup de 4 000 euros », a-t-elle précisé.

Le représentant du maire de la Commune I, Diakaridia Sangaré et le président du Comité de gestion de l’école, Souleymane Baba Coulibaly, ont tous salué l’initiative.

Talem promet de tout mettre en œuvre pour mobiliser des fonds afin de soulager les enfants démunis du Mali en leur assurant un avenir meilleur à travers une éducation de qualité.

Abdoul K. Konaté 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît