C’est dans le souci de valoriser les rites et culture malienne en général et le “Donso N’gôni“ en particulier que la bijouterie de la rénovation veux consacrer une nuit spéciale dénommée « festival Donso N’goni».  Une nuit durant laquelle le célèbre et modeste ludique du Donso n’goni recevra un trophée spécial de la part de la bijouterie de la rénovation. C’est ce samedi 27 septembre devant la mairie de Banankabougou dans la commune 6 du district Bamako 

S’il ya certes le respect au Mandé cependant ce respect doit être réciproque c’est pourquoi Youssouf Traoré, jeune bijoutier enthousiaste amoureux du Donsoya et non pas moins propriétaire de la bijouterie de la “Rénovation voulu rendre hommage au célèbre chanteur de Donso N’gôni en organisant un événement spécialement a son honneur. Une nuit qui lui verra décerner le joyau de la couronne c’est à dire “Un N’goni en argent avec une corde en or“

Pourquoi offrir un N’gôni en or ?

Pour M Traoré organisateur de l’événement, c’est pour lui un immense plaisir de donner ce joyau à l’homme qui a été pour lui une idole depuis l’enfance. Yoro pour lui, a pleinement joué sa partition dans la paix et la cohésion sociale. Pour lui, cet événement verra sans doute la récompense de plusieurs efforts consentis par Saran Yôrô dans ces multiples périples de tentatives de conciliations entre les Donso du mali. « J’ai remarqué qu’au mali nombreux sont les trophées qu’a reçu Yoro Sidibé mais je pense que tous ont oublié de lui offrir l’ultime trophée ici bas » dixit M Youssouf Traoré. Pour lui, c’est une occasion d’offrir a Yoro Sidibé ce qu’il lui revient de droit car ce dernier est une icône du Donso N’goni dans ce pays.

Outre  cette manifestation de reconnaissance a l’endroit de yôrô Sidibé par la bijouterie de la rénovation, cette nuit verra la présence de plusieurs personnalités de confrérie des Donso et des décorations sont prévus a cet égard. L’illustre géomancien et détenteur du “Solomana d’or“, Lala ni Aby den (lalabi) sera de la partie. Ce festival pour sa première édition et unique en son genre, est certes une manifestation de reconnaissance a l’endroit de Yoro Sidibé, mais également une manière de valoriser la culture malienne en générale et celle du Donsoya en particulier et le très jeune Youssouf Traoré a travers ce geste montre amplement qu’a cœur vaillant, le nombre des âges importe peu.

Sow Poulôh Flash Info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît