Dans le cadre de la célébration des droits de la femme, le 8 mars, le choix de la société photographique Theyes Photographya a été porté sur la personne de Tariba Traoré comme la vedette du mois dans la défense des droits féminins.

Elle s’appelle  Tariba Traoré, la jeune femme originaire de la cité de Kénédougou est très engagée dans la cause féminine, la promotion de l’éducation au Mali et dans l’humanitaire. Sortante de la Faculté des Lettres et Sciences du Langage du département anglais, Mme Traoré a décroché sa maitrise Anglais-unilingue en 2017.

Celle qui fait office de présidente du club d’anglais de International network of english speakers, en français (le Réseau international des interlocuteurs de la langue anglaise). Elle est également la vice-présidente du Conseil national des clubs d’anglais du Mali (CNCA).

« Notre choix pour ce mois s’est porté sur Tariba pour deux raisons principales. Premièrement, elle met toujours en valeur la femme africaine. Elle est restée fidèle à la couleur innée de sa peau et elle n’a jamais songé à se dépigmenter comme le font beaucoup d’autres jeunes filles et garçons face à la civilisation ». La seconde concerne les droits des femmes. Elle ne cesse d’inciter des débats sur la féminité, en plus elle exerce tout le temps des activités pour attirer l’attention de la gente féminine à faire comme les hommes. L’exemple frappant est qu’elle s’est donné le courage et la responsabilité d’être présidente d’un club d’anglais pendant deux mandats.

Il faut dire que Tariba est un modèle dans la défense de la cause de la femme et j’invite toutes les femmes africaines, plus particulièrement celles du Mali à s’inspirer d’elle afin de sauvegarder leurs droits et s’autonomiser », affirme le photographe togolais, chef de l’entreprise Theyes Photography Merveille Nukunu.

Et à la vedette de remercier ceux et celles qui ont cru en elle  « parmi tant de belles images, c’est un grand honneur à ma personne quand le choix porte sur moi. Grand merci à Theyes Photography pour la promotion de la beauté africaine ».

Mme Tariba a enfin lancé un appel solennel à toutes les femmes africaines de s’accepter en tant que telles et ne plus jamais envier les autres. « Restons fidèles et déterminées dans la valorisation de nos cultures et traditions », a-t-elle conclu.

Hamadoun Touré

(stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît