Samedi 30 novembre 2019, 31 conseillers de la mairie de Kalaban-Coro ont animé une conférence de presse pour informer le public de la bonne gestion du maire Tiecoura Hamadoun Diarra. Après avoir félicité et remercié le premier responsable de la mairie, ils ont étayé les faits marquants de sa gouvernance.

Une nouvelle ère dans la Commune rurale de Kalaban-Coro. C’est l’avis de 31 conseillers sur 37. Ce week-end, au cours d’une conférence de presse, ils sont revenus sur les grands chantiers et le système de gestion mise en place par le maire Tiecoura Hamadoun Diarra depuis son arrivé à la tête de la circonscription.

Lamine Sangaré, 3e adjoint au maire, estime que le maire Diarra a toujours mis en avant la bonne gestion et favorisé la transparence. “Il n’a jamais posé d’acte seul. Nous avons toujours été consultés dans les prises de décisions”, précise-t-il. En réplique à quelques conseillers qui réclameraient le départ du 1er responsable de la mairie, le conseiller Sangaré insiste : “nous ne sommes pas d’accord. Les accusations faites par ces gens-là sont fausses et infondées. Nous ne nous laisserons plus faire. Nous sommes 31 contre 5, cela témoigne que qu’ils n’ont pas raison”.  

Il ajoute : “ces conseillers ternissent l’image de notre mairie. Ils n’avancent jamais de preuves”. Depuis l’arrivée de Diarra, explique-t-il, des écoles ont été construites, la mairie a été équipée, certaines zones reculées de la commune ont eu de l’éclairage, la circulation des camions est maintenant alternée pour faciliter l’accès aux étudiants à l’université, etc. Grace à son engament, lance le conseiller Sangaré, le maire de Kalaban-Coro a même glané le prix africain du développement de la Cedeao. “C’est pour l’encourager et le féliciter pour son engagement et sa bonne gouvernance”, témoignent les 31 conseillers de la Commune de Kalaban-Coro.

Oumou Fofana

Hamady Sow (stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît