Ils sont au nombre de 264 Maliens à  solliciter l’aide du gouvernement pour rentrer  au bercail. Bloquées au Niger  depuis 1 mois et 20 jours, Ousmane Dicko et ses compatriotes ne demandent que de pouvoir rentrer au pays. « Nous souffrons ici,  nous voulons  juste rentrer au bercail pas autre chose« , lance-t-il.

Ces Maliens  se trouvent dans une ville d’Agadèze. Ils ont  été refoulés de l’Algérie. Approché par nos soins, Ousmane Dicko, natif  du cercle de Niono, région de Ségou, déplore les conditions dans lesquelles lui et ses frères vivent au Niger. « Nous sommes au bout de nos forces et aussi les  Nigériens ne font que  nous1  tourner en rond », dit-il. « On est là et on ne travaille pas, nous lançons un appel au gouvernement de nous venir en aide », a-t-il conclu.

Ibrahima Ndiaye 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît