Dans le cadre de la session des formations techniques des bénéficiaires du Projet EJOM (contingent 2019), le directeur général adjoint José Félix Coulibaly a visité le pôle de la rive droite du district de Bamako le jeudi 10 octobre 2019.

Après un bref passage à la Coordination régionale où il a été reçu par le coordonnateur et son équipe, le DGA s’est rendu au complexe scolaire Boundy Bekaye qui abrite les formations d’une durée de 10 jours et qui ont débuté depuis le 23 septembre.

Ces modules sont axés sur la compétence de vie, la gestion et la création d’entreprise avec une quarantaine de jeunes répartis entre deux salles. Les secteurs concernés vont de l’agroalimentaire, à la gestion des déchets et à l’artisanat utilitaires en passant par l’horticulture.

La délégation a fait le tour de salles occupées par les bénéficiaires encadrés par un binôme de deux formateurs par groupe.

Le coût total du projet est de 20 935 041 Euros soit 13 milliards de F CFA financés par l’Union Européenne pour 20 000 000 Euros, la SNV pour 527 934 Euros et le Département de l’emploi à travers l’APEJ pour 407 107 Euros. Sa mise en œuvre est confiée au consortium d’agences composé de la SNV (lead), d’ICCO, de WASTE, (toutes des agences néerlandaises) et de l’APEJ.

Le projet touchera directement à 8 620 bénéficiaires directs sur 4 ans. Chaque année environs 3 000 bénéficiaires seront formés aux modules de la gestion d’entreprise, des compétences de vie et des modules techniques en fonction du secteur choisi par le bénéficiaire. Ils recevront ensuite un kit de démarrage d’un montant de 300 000 FCFA.

Source : Apej

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît