D’après les observations métrologie, les températures en ce mois d’avril, qui coïncide avec le Ramadan, seront comprises entre 30 à 41°C. Cette période caniculaire est une rude épreuve pour des milliers de fidèles musulmans appelés à s’abstenir de boire et de manger du lever au coucher du soleil pendant 1 mois. Quelles sont les personnes aptes à jeuner ? Nous avons approché Dr. Moribou Traoré, nutritionniste.

Les journées étant longues et plus chaudes en cette saison, chacun doit impérativement s’hydrater et s’alimenter correctement. Alors pour mieux accomplir le quatrième pilier de l’islam, il faut être en bonne santé et avoir l’âge requis. Car les personnes âgées et maladives sont exclues.

Ainsi, selon Dr. Traoré, tout d’abord si vous avez des pathologies chroniques ou des traitements particuliers, demandez l’avis de votre médecin traitant afin d’être sûr que vous êtes en capacité de le faire. « N’arrêtez jamais un traitement sans l’avis médical. Sous le poids de la vieillesse, nos parents d’un certain âge sont exclus car ils n’ont pas cette vivacité », explique-t-elle.

Pendant ce mois, il faut maintenir les trois repas de la journée. C’est-à-dire, le matin ou sogour, à la rupture et deux ou trois heures après la rupture, il faut manger quelque chose de consistant tout en choisissant les aliments essentiels. Car, il faut maintenir le cap des 3 repas. Pour une bonne santé, il est conseillé des aliments sains en évitant des aliments copieux et huileux. Privilégiez les soupes ou bouillons.

« L’organisme s’habitue avec une phase d’adaptation puis une phase d’équilibre, un peu comme lors d’une grève de la faim. Si le rythme d’activité est modéré, le jeûne est généralement bien supporté », insiste Dr. Traoré. 

L’enjeu est donc d’assurer un bon état d’hydratation afin d’éviter de se sentir faible. Et en période de canicule, il est recommandé de beaucoup s’hydrater. Les boissons sucrées ou gazeuses sont à éviter car elles n’hydratent pas.

Par ailleurs, pour calmer l’envie de sucre à la rupture du jeun, manger des fruits ou des dattes. Et à la rupture, prenez le temps de manger  vu que le mécanisme de satiété ne se déclenche qu’au bout de 20 à 30mn, ce qui fait que si vous manger rapidement, vous allez engloutir de grande quantité de nourriture, mais vous  serez inconfortable.

« Les femmes enceintes ou allaitantes, malades et voyageurs ont le droit de ne pas observer le jeun, mais le devoir de s’y soumettre dès qu’ils sont en état de le faire. Pour mener à bien cette période, il est conseillé d’opter pour les habits en coton qui apportent fraicheur et douceur au corps, et donner constamment de l’eau aux enfants tout en les protégeant contre le soleil », conseille Dr. Traoré. 

Aïchatou Konaré

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît