En marge de la célébration du 8 mars, l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) a procédé, samedi, à la cérémonie de clôture des formations-insertion en techniques modernes de saponification, de fabrique d’eau de javel et de détergent à l’intention des associations et groupements membres de la plate-forme féminine de la Commune I du District de Bamako.

Ce projet est une réponse de la Plate-forme des associations féminines de la Commune I du District de Bamako et de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) à la forte demande de savon des populations en milieux urbain et rural et au manque d’équipements appropriés pour traiter les graines oléagineuses et de fabriquer le savon et ses dérivés.

Au total, 68 femmes ont été formées. Elles ont bénéficié des kits complets d’une valeur de plus de 10 millions de F CFA. 60 emplois directs et une centaine d’emplois indirects sont ainsi créés. L’ANPE veillera à la survie de leurs activités et exhorte les bénéficiaires à prendre soin des kits d’installation en assurant la pérennité et leurs activités. Les bénéficiaires ont promis de faire bon usage de ces techniques et kits.

pub

« Cette session de formation s’inscrit dans un vaste programme de l’ANPE pour faire de l’autonomisation des femmes dans le secteur productif un vecteur de lutte contre le chômage et la précarité socioéconomique des femmes. Je demeure convaincu que ces appuis porteront les fruits escomptés car les femmes créent plus d’entreprises et sont moins concernées par les affaires de corruption », a déclaré Mohamed Salia Touré, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

Le savon répond à une nécessité quotidienne en milieux ruraux et urbains. C’est fort de ce principe que des associations de femmes de la Commune I ont été formées et installées dans ces créneaux pourvoyeurs d’emplois. Ainsi, cet appui vise à leur faire apprendre des nouvelles techniques et compétences nécessaires dans le domaine.

A la suite de cette session, chaque groupement a eu une unité semi industrielle de production d’eau de javel, de détergent et de savon afin de satisfaire la demande de la commune.

Aïchatou Konaré

pub

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît