Suite à la déclaration du Stade du 26-Mars de Bamako inapproprié par la Caf pour abriter les « matches à domicile » des Aigles, le ministère de la Jeunesse et des Sports a fait un communiqué pour évoquer les raisons de l’indisponibilité de l’enceinte ainsi que les mesures envisagées pour permettre à l’équipe nationale de sereinement disputer ses matches éliminatoires.

Dans ledit communiqué signé par le Secrétaire général, le département des Sports fait savoir que les réserves qui ont conduit la Caf à déclarer que le Stade du 26 Mars ne répond pas aux exigences minimales résultent d’importants travaux de réhabilitation engagés dans plusieurs secteurs de l’infrastructure, notamment la pelouse, les projecteurs, les bancs, les vestiaires, le tunnel, les tribunes et la plomberie. Aux dires d’Amadou Diarra Yalcouyé, ces travaux d’une grande envergure visent à une rénovation globale du Stade du 26-Mars afin qu’il réponde aux normes internationales requises.

A en croire le Secrétaire général, le Département en relation avec la Fédération malienne de Football (Fémafoot) prendra toutes les dispositions appropriées pour permettre à l’équipe nationale ‘’Les Aigles’’ de jouer son match initialement prévu au Stade du 26 Mars dans un stade approuvé d’un pays frère. « Le ministre de la Jeunesse et des Sports rassure le public sportif national que toutes les dispositions seront prises pour que ‘’Les Aigles’’ soient accompagnés dans cette phase éliminatoire et sait compter sur la bonne compréhension de tous », rassure-t-il.

Alassane CISSOUMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît