‘‘Une vie, une expérience !’’. C’est le nom de ce nouveau produit  de l’Association des Editeurs de la Presse(ASSEP). L’initiative, une conférence interactive entre journalistes,consiste  à inviter  un doyen de la presse pour venir parler de son expérience dans le métier et, bien entendu, prodiguer des conseils à l’endroit de ses interlocuteurs qui sont en partie de la jeune génération de la presse. Une véritable  école qui a ouvert ses portes à travers une première édition tenue le samedi 3 novembre au siège de l’ASSEP.

Ce premier numéro de ‘‘Une vie, une expérience’’ avait pour invitée Mme Ramata Dia. Elle est promotrice  de la Radio Guintan lancée en 1995 à travers le réseau Finzan-Com dont elle est aussi la coordinatrice –fondatrice. Une Amazone, une Niéléni, un soldat de la presse au Mali, l’a-t-on ainsi  felicitée lors de cette édidition, Ramata Dia a partagé  avec  ses cadets et interlocuteurs  journalistes ses plus de 20 ans d’expérience dans le métier, son vécu et ses attentes aussi. 

Pendant plus de deux heures d’horloge, la diplômée en journalisme  de  l’université Cheick Anta Diop de Dakar (Une licence en 1989) a parlé au public de ses débuts à nos jours. Ramata Dia a aussi narré toutes ces fois où elle est parvenue à faire des reportages presque impossibles tout en expliquant comment ils l’ont été possible.  De nombreuses astuces à la jeune génération de la presse ont été offertes  pour faire bonne carrière dans ce secteur. D’où l’objectif recherché par l’initiative ‘‘Une vie, une expérience !’’

Selon le président de l’Assep, Bassidiki Touré, cette initiative inscrite dans le plan d’action de l’organisation qu’il préside, vise à cultiver et à renforcer le professionnalisme chez les hommes de médias, plus précisément ceux de la nouvelle génération.   Cette rencontre qui se voit désormais comme un cas d’école, est mensuelle.  Beaucoup d’autres doyens de la presse sont attendus  dans les mois à venir.

La Sirène du 14 novembre 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît