Conformément aux instructions du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général de division Salif Traoré, lors de sa rencontre avec les Forces de Sécurité intérieure et de la Protection civile, tenue le jeudi 18 juillet 2019, où il a martelé : « Je veux que Bamako respire la paix ». Dans la même lancée et en référence au plan cadre enclenché par le directeur général de la Police nationale, l’Inspecteur général Moussa Ag Infahi, en tandem avec l’infatigable directeur régional de la Police nationale du district de Bamako, le Contrôleur général Siaka B. Sidibé, dans le cadre de la lutte contre la grande criminalité et la délinquance de masse, surtout en cette veille de fête de Tabaski, les hommes du Commissaire divisionnaire Hamadou Ag Elmehdi mettent hors d’état de nuire une bande internationale de voleurs qualifiés, tous de nationalités sénégalaises.

Le film…

Dans la nuit du vendredi au samedi 3 juillet 2019, aux environs de 5 heures, la salle de commandement de la Police nationale a alerté le Commissariat de police du 12e arrondissement d’un cas de cambriolage de la boutique (Golfa bazin), située au marché de Djélibougou, par des individus, apparemment armés de pistolets automatiques (PA).

Sans désemparer, les éléments de la Brigade des recherches, appuyés par l’équipe de patrouille, conduite par le capitaine Danséni Koné, sous la coordination du Commissaire adjoint, Commissaire de Police Yaya Niambélé, se sont promptement rendus au lieu indiqué.

A leur arrivée, deux présumés auteurs de nationalité sénégalaise, dont les nommés Mor Diop, âgé de 32 ans, agent commercial, domicilié à Sotuba ACI et Mohamed Haïdara, âgé de 32 ans, agent commercial, domicilié à Sotuba ACI, ont été épinglés et les autres ont réussi à prendre la clé des champs. 

Interrogés sommairement, ils sont passés sans ambages à l’aveu, ayant déjà été interpellés en possession d’un arrache-clou, tout en citant les noms de leurs acolytes qui avaient montré leurs talons. 

Suite à l’ouverture d’une enquête, de fil à aiguille, ces trois autres aussi ont alpagués le lendemain. Il s’agit de : Cheick Sylla, âgé de 27 ans, employé de commerce, domicilié à Sotuba ACI, Djibril N’Diaye, âgé de 28 ans, ébéniste, domicilié à Sotuba ACI et Bassirou Cissé, âgé de 27 ans, sans profession domicilié à Sotuba ACI.

Eux-aussi, interrogés, n’ont pu nier les faits, tout en avouant être également les auteurs d’un autre cas de cambriolage d’une boutique de vente de bazin, appartenant a Oumar Golfa, commis dans la nuit du Iundi 29 juillet 2019 à Moribabougou, où ils ont troué une partie de la boutique, pour s’y introduire et emporter plus d’une vingtaine de pièces de bazin, d’une valeur vénale s’élevant à environ 10 millions F CFA. Les cinq mis en cause partageant le même appartement à Sotuba ACI, une perquisition domiciliaire effectuée, a permis de dénicher plusieurs pièces de bazin, appartenant à Oumar Golfa.

L’enquête continue toujours pour démasquer les éventuels complices liés à cette affaire…

Source : Pape

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît