Le projet d’Appui aux Jeunes entrepreneurs ruraux de Koulikoro est une initiative de l’Apej, élaborée suite à une sollicitation de l’Agence belge de développement (Enabel) après une analyse organisationnelle. 

L’objectif de développement du projet vise à réduire la pauvreté en renforçant l’employabilité des jeunes dans le secteur rural à travers l’entrepreneuriat agropastoral dans la région de Koulikoro et précisément dans les cercles de Nara, Kolokani, Banamba et Dioila. Il permettra, dans un premier temps, à une vingtaine de jeunes déjà actifs dans la vie économique et dans les exploitations agropastorales de suivre un parcours de compétences leur permettant d’exercer des métiers sources d’auto-emploi et de création de la valeur ajoutée. Dans un second temps, ces jeunes bénéficieront d’un accompagnement soutenu pour leur insertion professionnelle à travers des services financiers et non financiers qui leurs seront offerts grâce à la contribution du projet ainsi qu’une mise en relation avec des professionnels du métier et d’institutions de financement. 

Les jeunes promoteurs retenus seront donc formés pour accroitre leur capacité de gestion de leurs entreprises d’élevage qui elles-mêmes seront soutenues par des financements adéquats.  Par entreprise d’élevage, il faut entendre l’essentiel des segments constitutifs de la chaine de valeurs de la filière bétail allant de l’embouche bovine, à la vente d’aliment pour le bétail, en passant par la boucherie et la tannerie.  

L’Ambassadeur du Royaume de Belgique au Mali, S.E Adrien Théâtre, a rappelé les principaux secteurs d’intervention de la coopération bilatérale entre son pays et le Mali (décentralisation, genre, environnement, sécurité alimentaire, assainissement, économie sociale, santé, droits humains…) avant d’indiquer les perspectives des prochaines années. 

Conformément aux priorités des plus hautes autorités de faire de la jeunesse le levier du développement et de la relève du pays, l’Ambassadeur belge a souligné que ce projet contribuera à réduire les inégalités et soutenir le développement socioéconomique du Mali. Il a également confirmé la ferme détermination de son pays à accompagner le Mali dans ses efforts de développement. 

Le secteur de l’élevage ciblé par le Pajerko occupe une place de choix dans le développement économique et social du Mali. Il contribue pour environ 12 % au PIB et représente 25 à 30 % de la production du secteur rural et représente le troisième produit d’exportation après le coton et l’or. Mieux le secteur agroalimentaire pourvoit 15 % des recettes d’exportation de notre pays. La Région de Koulikoro fait parties des collectivités qui ont le plus bénéficié de l’appui de la Belgique.

Le Projet d’Appui aux Jeunes Entrepreneurs Ruraux de Koulikoro (Pajerko) qui cible les jeunes déscolarisés, alphabétisés et diplômés sans emplois qui mènent déjà des activités au sein d’un ou plusieurs maillons des filières d’élevage, est le fruit de la coopération exemplaire entre la République du Mali et le Royaume de Belgique. 

Le projet d’un coût total de 196 065 547 FCFA apportera aux jeunes bénéficiaires durant deux ans et demi, un accompagnement soutenu pour leur insertion professionnelle à travers des services financiers et non financiers qui leurs seront offerts ainsi qu’une mise en relation avec des professionnels du métier et d’institutions de financement.

Plus spécifiquement des dizaines de jeunes agro-pasteurs seront formés et leurs entreprises renforcées dans des métiers à fort potentiel de création d’emplois et de valeur ajoutée dans les filières d’élevage, l’esprit d’entreprise et la gestion d’entreprise.

Source : Cicom Apej

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît