Dans la panoplie des mets préférés des jeûneurs, le quinqueliba et les dattes occupent une bonne place !

Le quinqueliba est une plante originaire du Sahel. On le retrouve principalement au Sénégal au Mali et au Soudan.

La tisane du quinqueliba est bien appréciée par les Maliens surtout pendant ce mois de ramadan. Si certains en raffolent à cause de ses vertus, d’autres la consomment parce qu’elle est à la portée de tous.

Réputé pour ses propriétés diurétiques et digestives le quinqueliba est très sollicité en ce mois de ramadan pour la rupture du jeûne. Si elle est très prisée des jeûneurs, cette tisane est aussi recommandée en dehors du mois de ramadan. Pendant cette période du jeûne il est aisément associé à d’autres plantes comme la citronnelle et la menthe.

Mariam Diarra commerçante grossiste au marché « Sougouni koura » affirme que le marché de la tisane est très florissant pendant ce mois béni. Elle ajoute qu’il lui arrive d’en vendre 20 sacs par jour, au prix de 10 000 F CFA l’unité. Sur les petits marchés, les commerçants de détails vendent en petits sachet au prix de 25 à 50 F CFA.

Les dattes sont des fruits très riches en énergie, elles contiennent de nombreuses vitamines. Durant ce mois, elle accompagne le quinqueliba au moment de la rupture du jeûne, grâce à ses fibres qui aident à réguler le transit intestinal et à lutter contre la constipation, elle a du succès chez les jeûneurs.

« A la rupture, le premier aliment après le quinqueliba est la datte car c’est un aliment complet en énergie et vitamine et aussi elle facilite la digestion », souligne Lamine Coulibaly, chef de famille.

Pendant cette période de ramadan, l’organisme s’adapte avec quelques difficultés au nouveau régime alimentaire.

Aïchatou Konaré

Mali Tribune du mardi 21 mai 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît