Après la décision de la CAF de retirer la CAN au Cameroun, et compte tenu de l’état d’avancement des travaux, il reste bien entendu que la décision de la CAF est surprenante pour la plupart des pays africains.

Une réunion est prévue ce vendredi à Addis à Abeba pour décider de la solidarité des pays africains face à cette décision considérée par beaucoup d’experts comme inique et préméditée.
Certains pays et experts crient au complot et veulent d’ores et déjà boycotter cette CAN si jamais elle se jouait dans un pays du Maghreb ou en Afrique du Sud. Il est fort à parier qu’on verra dans les jours à venir une diplomatie camerounaise en action pour aller dans le même sens.

Pour des observateurs, Ahmad Ahmad a voulu réglerson compte avec Issa Hayatou son prédécesseur en prenant en otage tout un paysvoire tout un continent. On se rappelle du retrait au Madagascar de la  CAN U 17 par le Comité Exécutif de la Cafsous Hayatou qui s’était réuni à Libreville, capitale du Gabon, le 12 janvier 2017. Cette décision a été prise par la CAF au moment où Ahmed Ahmed était à la Commande de la Fédération de football Malgache. D’aucuns pensent que cette décision soutenue par Ahmed  Ahmed a été prise sur un fond de vengeance au détriment de l’ancien président de la CAF, Hayatou, le camerounais.

 O.D avec ABH

L’Indicateur d renouveau du 03 Décembre 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît