La première édition du championnat national de Sambo aura lieu le dimanche 9 décembre 2018 au pavillon des sports du stade Modibo Keita. Organisé par l’Association malienne de Sambo,ce championnat réunira à Bamako les athlètes de six régions du Mali.

Après plusieurs années de vulgarisation sur le territoire malien, l’Association malienne de Sambo passe à la vitesse supérieure à travers l’organisation d’un championnat national. Les athlètes de six régions du Mali sont attendus à Bamako pour participer à cette rencontre. Au total, il y aura environs 200 pratiquants, tous issus des centres de formation de Bamako, de Kayes, de Sikasso, de Koulikoro, de Ségou et de Mopti.

Selon Me Gaoussou Sidibé, père fondateur du Sambo au Mali et directeur technique national, l’objectif de ce championnat est de créer un espace d’échange et de partage entre les adeptes de la discipline. Aussi, explique-t-il, il sera un créneau idéal pour promouvoir davantage le Sambo au Mali. L’évènement est parrainé par l’ambassadeur de la Fédération de Russie au Mali.

Le Sambo est un sport de combat créé en Ex-Urss dans les années 1930,mélangeant principalement le judo, l’aikido, le karaté, la boxe et la lutte. Il est aujourd’hui pratiqué au Mali grâce à la persévérance de Me Gaoussou Sidibé,ceinture dans plusieurs disciplines martiales, directeur technique de la Ligue régionale de karaté de Bamako et représentant d’autres disciplines de combat comme le Kasack kuressi et le Zurkhaneh (le gymnase traditionnel iranien).

Sory I. Konaté

30minutes.net

03 décembre 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît