Le quartier de Bamako Coura, qui abrite l’Institut français du Mali, sera le cœur du théâtre malien à partir du 27 novembre 2018. A l’occasion de la deuxième édition du projet Les Praticables de la compagnie « Kuma Sô Théâtre », de nombreux jeunes artistes présenteront leurs œuvres au public.

Il n’y aura rien de formel. Tout se passera dans une communion totale avec les populations du quartier. Après une première édition plutôt réussie du projet Les praticables, la compagnie « Kumaso théâtre » revient cette année avec une ambition encore plus grande :mieux préparer les stagiaires et impliquer davantage la population aux différents projets de création avant 2019.   Durant l’évènement, il est prévu des spectacles dans certaines familles souvent avec des jeunes et des aide-ménagères du quartier.Des œuvres finies ou encore en projet seront dévoilées. Il y aura aussi des présentations d’arts plastiques, des expositions éphémères, de la danse et du chant ;rien ne se fera sans le public qui devient spectateur et acteur.

 « 2018 est une année charnière pour nous. Victime du succès de la première édition,nous avons voulu ralentir les chevaux afin de mieux préparer l’avenir »,a expliqué le directeur de la compagnie, Lamine Diarra, le lundi 19 novembre 2018 en la faveur d’une conférence de presse.

Cette année, précise-t-il, il y aura des innovations car les Praticables inaugure un nouveau plan triennal d’activités avec comme cœur de cible prioritaire les habitants de Bamako Coura, un quartier populaire de la capitale malienne, mais aussi en poursuivant les ateliers de recherche, les laboratoires de création et les confrontations avec les spectateurs.  


Le directeur de la compagnie, Lamine Diarra.

«Il s’agit désormais accroître l‘influence du projet, de toucher davantage le public, de susciter plus de réflexion collective à partir des lectures de textes et des spectacles,d’étendre l’activité sur le district de Bamako et à Mopti et Ségou, de lier la formation et la création pour contribuer au renouveau du théâtre au Mali et de faire émerger davantage de nouveaux talents, metteurs en scène, acteurs, techniciens,etc »,a indiqué M. Diarra. Il annonce aussi que les œuvres seront présentées à l’Institut français du Mali, à la Fondation passerelle et au Conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasseké.

Le projet Les praticables est une nouvelle structure de création théâtrale et de formation de jeunes artistes (auteurs, metteurs en scène, comédiens, etc). Il a été initié et lancé l’année dernière par Lamine Diarra qui est acteur et metteur en scène et directeur de la compagnie ” Kuma Sô Théâtre ” en partenariat avec d’autres artistes du Mali, du Burkina Faso et de la France. Le“projet a pour vocation essentielle de participer à la refondation d’un théâtre populaire de qualité à Bamako et au Mali.

Sory I. Konaté

30minutes.net

20 Novembre 2018

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît