Le Ministre de l’économie et des finances Boubou Cissé et la chef de Mission du FMI Mme Boriana Yontcheva étaient face à la Presse dans le cadre de la fin de ladernière revue de la Facilité Elargie de Crédit. C’était le 3 novembre dernier.  

Dans son  intervention le ministre Boubou Cissé a affirmé que  la contrepartie de ses reformes ou l’atteinte de leurs résultats est un soutien financier ou technique de la part du FMI. Ce soutien se fait sous forme de don ou de prêt constitutionnel. A coté de font il ya tout un ensemble d’appui technique que le Mali a  pu  bénéficier, comme dans d’autre secteur important dans notre économique comme les mines etc,

Quant au chef de mission du FMI,  elle affirme que le Mali a retrouvé le chemin de la croissance. Malgré ce résultat, le défi reste important. La balance commerciale reste déficitaire, la situation sécuritaire complexe, la pauvreté et l’inégalité demeure. Pour se faire il est important de poursuivre les efforts de sécurisation du pays, amélioré la collecte des recettes, élargir l’assiette fiscale, limiter l’exonération sécurisant ; Accroitre la qualité de la dépense par une meilleure sélection des investissements publics etc

En répondant aux questions des journalistes relatives à l’incapacité du paiement des crédits intérieurs mais aussi aux rumeurs qui font croire que les caisses de l’État  sont vides, le Ministre affirme que les salaires et les pensions de retraités sont payés à la fin de chaque mois. Le Mali a remboursé toutes ses dettes  ainsi que les arriérés de 2017. Il reconnait qu’il y a des tensions de trésorerie voir des ajustements sinon l’économie voir les caisses de l’État se portent bien.

Signalons que le FMI aide financièrement les pays qui connaissent des difficultés prolongées  des  balances de paiement, rétablir la stabilité et la viabilité économique, favoriser une croissance vigoureuse et durable, réduire la pauvreté. Ce projet sert aussi à catalyser l’économie à travers les autres bailleurs  de fond. C’est dans ce cadre que ce  programme triennal a commencé depuis décembre 2013

Bissidi Simpara

La Sirène du 14 novembre 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît