La mairie du District de Bamako a abrité, le lundi 10 mai 2021, les travaux de la 17e session ordinaire du Conseil d’administration de la Cellule technique d’appui aux Collectivités territoriales (CTAC). La cérémonie d’ouverture était présidée par la première adjointe au maire du district de Bamako, Mme Camara Fatimata Traoré, en présence du directeur général de la CTAC.

Lors de la dernière session les acteurs ont donné des orientations à la CTAC afin qu’elle soit plus performante et qu’elle puisse se doter d’un manuel de procédures techniques, administratifs et financiers. Aujourd’hui, c’est chose faite car la CTAC a fait élaborer son manuel de procédures par un bureau d’études agrée de la place retenue après une consultation. Ce document, à en croire les acteurs, permettra à la CTAC de mieux s’organiser afin d’atteindre les objectifs de développement des collectivités. 

Tout comme l’exercice précédent, la CTAC est présente à Ménaka comme assistant de l’Agetipe, maître d’ouvrage délégué du projet de stabilisation de la région de Ménaka, Marakala (Ségou) et à Sikasso comme maître d’ouvrage délégué dans le cadre du projet Acefor (Projet d’amélioration de la compétitivité des entreprises par la formation professionnelle). Cependant, la CTAC a rencontré quelques difficultés dans le cadre de la mise en œuvre de certains projets qui ont largement affecté les recettes de la structure, notamment le projet d’adressage des quartiers de la ville de Bamako (consolidation et extension), programmé depuis 2018 qui n’a pas pu encore démarrer. 

Les deux phases du projet Padub, pilotées par la CTAC en tant que maître d’ouvrage déléguée, sont terminées et les travaux réceptionnés à la satisfaction des maitres d’ouvrage et de l’AFD qui a financé le projet. 

Le projet Padub a permis de réaliser dans les Communes II et V du District de Bamako d’importants travaux de voiries et de drainage pour un coût total de 9,7 km de routes bitumées ou pavées et 18,4 km de caniveaux. En Commune V : 10 km de routes bitumées ou pavées et 18,6 km de caniveaux.

Le projet a permis aussi de réaliser l’étude qui a permis la mise en place de l’Agence d’urbanisme du Grand Bamako, ainsi que la formation des techniciens des six communes de Bamako chargés d’assurer l’entretien des ouvrages ainsi réalisés. La CTAC a joué un rôle important dans la réalisation de la route bitumée (Rue 161 et 353) de Kalaban Coura entièrement financée par la Mairie du District à hauteur de 887 millions. 

« Malgré le contexte difficile marqué par l’insécurité et la Covid-19, la CTAC a réalisé un résultat net de 20 224 060 F CFA », a révélé la première adjointe au maire du District.

Aussi, le budget prévisionnel de l’année 2021 s’élève à la somme de 786 603 528 F CFA, contre 777 660 457 F CFA pour l’exercice précédent, soit une légère augmentation de 1,14%.   

Ibrahima Ndiaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît