Qu’il n’est pas aisé de parler d’Adam au passé ! A l’humour caustique, au langage châtié, il avait toujours le mot approprié pour expliquer, pour qualifier. La mort ne choisit pas, ou, choisi les meilleurs en premier.

Conseiller du Président IBK et du Président de la Transition, éditorialiste au quotidien Le Républicain, sa disparition est une grande perte pour la presse malienne. Nous n’aurons plus nos grandes discussions à Africable Télévision, les soirs, avant, pendant et après le débat. Nous n’aurons plus ces chroniques succulentes « de quoi je me mêle », dont le ton caustique n’était pas perceptible par ceux qui se contentaient d’une lecture au premier degré.

Ta plume rappelait celle de cet autre Thiam, ton grand frère Thierno, parti également trop tôt.

Nous te pleurons, mais, nous savons que de là où tu es, tu as ton opinion, toujours désinvolte, sur tout ça.

Adieu l’orfèvre !

Alexis Kalambry

Mali Tribune du 23 Mars 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît