Par cette ouverture, la Thaïlande compte investir dans le commerce en Afrique de l’ouest.

En Thaïlande vit une forte communauté africaine de plusieurs pays dont le Nigéria, la Guinée, le Sénégal, le Burkina Faso, le Mali, le Cameroun, Maroc, Egypte, l’Afrique du Sud… Pour 2018 par exemple, le pays a accueilli plus de 1 000 touristes maliens. Presque tous des commerçants.

C’est ce domaine qui sera renforcé par le ministère des Affaires étrangères de Thaïlande les prochaines années.

Présent à l’édition 2019 du festival les couleurs d’Afrique, tenue en début septembre à Bangkok, l’attaché du ministre chargé des Relations entre l’Afrique et la Thaïlande a souligné qu’il existe une très bonne relation entre la Thaïlande et les pays africains particulièrement dans le secteur du commerce et du tourisme. « Le secteur du commerce contribue à des milliards de bath chaque année à notre pays », dit-il.

A ses dires, son pays envisage d’élargir cette coopération vers Afrique de l’ouest. « Nous allons organiser un séminaire en octobre prochain, qui va accueillera des délégations des pays d’Afrique de l’ouest. Nous avons déjà visité la Côte-d’Ivoire, le Ghana. Nous allons continuer sur cette lancée et procéder étape par étape. Nous souhaitons consolider notre relation avec les pays africains parce que l’Afrique a de grands atouts et elle est très importante pour la Thaïlande ».

L’attaché du ministre chargé des Relations entre l’Afrique et la Thaïlande a rassuré que la barrière linguistique ne sera pas un frein à cette nouvelle dynamique de coopération. La langue officielle du pays est le thaï.

« Sur le plan de l’éducation, nous avons des projets. Le premier sera d’inviter les diplomates des pays africains francophones pour venir coopérer en Thaïlande afin de mieux connaitre l’Afrique. Ça sera pareil pour nous aussi. Cela renforcera d’avantage notre collaboration ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît