Le mardi 5 février 2019, un jeune homme, âgé de 26 ans, a été braqué par des individus non identifiés devant la Cour suprême du Mali, à Banankabougou. Les bandits sont partis avec une somme de 12 millions de F CFA, selon la victime.

L’attaque a eu lieu aux environs de 14 h. La victime, sur une moto Jakarta, a été poussée par ses agresseurs, deux hommes à visage découvert. Apparemment, selon des témoins, le jeune homme avait été filé pendant longtemps par ses agresseurs qui se sont immédiatement emparés de son sac, après l’avoir fait tomber.

« Aidez-moi ! Ils ont pris mon sac. J’ai douze millions de F CFA dedans »,a crié la victime, selon M. K. un vendeur de carte qui a suivi toute la scène. « On ne pouvait rien faire, car ils étaient armés. Même les policiers qui prennent garde devant la Cour ne sont pas intervenus. Pourquoi ? Je ne sais pas », a précisé notre interlocuteur, qui regrette n’avoir rien pu faire pour aider le jeune homme.

« Les bandits ont été très rapides dans leur opération. Tel un éclair, ils ont fait tomber le petit et ont pris son sac », explique un jeune passant, encore sous le choc, au moment de notre passage. « Ils se sont ensuite dirigés vers la Tour d’Afrique », a-t-il ajouté.

La victime a été conduite au 7e arrondissement de Bamako, à Sogoniko, pour des besoins d’enquêtes.

Les agents en fraction devant la Cour suprême déclarent n’avoir jamais assisté à une attaque. « Nous n’étions pas là en ce moment. Et il faut rappeler que nous sommes ici pour sécuriser la Cour », a déclaré un agent.

Cette attaque est intervenue au moment où les autorités policières mènent une grande offensive contre le grand banditisme dans la capitale malienne. Selon un communiqué du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, déjà, plusieurs présumés bandits et braqueurs ont été mis aux arrêts.

Malgré cela, cette attaque a eu lieu en plein centre de la capitale. Une chose est sûre, avec la recrudescence des attaques à Bamako, le jeune homme braqué n’aurait pas dû prendre le risque de conduire une moto avec en sa possession 12 millions de F CFA. Prudence, prudence…

Hamissa Konaté

30minutes.net

6 février 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît