Malgré l’élimination des Aigles du Mali de la Can 2019, les Bamakois suivent avec beaucoup d’intérêt la suite de la compétition. Ils estiment que la finale entre les Fennecs d’Algérie et les Lions de la Terranga sera difficile et se jouera pendant les 90 minutes.

Dramane Sangaré (étudiant) :

« Les algériens partent favoris même s’ils se sont rencontrés en phase de poules. La rencontre dans cette phase est différente de la finale. L’absence du défenseur central Kalidou Coulibaly va vraiment jouer sur l’équipe du Sénégal.

Si les sénégalais veulent gagner ce match, ils doivent tous faire pour dominer les algériens en milieu de Terrain. Aucune de ses deux équipes ne possède un véritable numéro neuf. Ce sont les attaquants qui manquent beaucoup de but. Le Sénégal a beaucoup de difficultés de marquer des buts or l’Algérie a plus de chance parce que c’est l’équipe qui a le plus impressionné et séduit durant la compétition. L’Algérie joue comme l’équipe de la France en 2018 en Russie, car il y a l’esprit d’équipe. Il faut être fair-play ».

Moussa Traoré (étudiant) :

« Mon grand favori est l’Algérie parce que leur prestation sur la Can e été remarquable même si le Sénégal est aussi parmi les favoris. Les supporteurs algériens ont pris 28 avions pour aller suivre la finale en Egypte. Depuis 1990, ils n’étaient pas allés en finale. Le Sénégal est à sa deuxième finale, après 2002. Donc ça sera vraiment un beau mach.

Par rapport au palmarès des deux équipes, sur 23 matchs joués il y a eu 13 victoires pour l’Algérie et 4 pour le Sénégal. Donc il devrait prendre garde même si dans le match, il y a beaucoup de surprises. Tout se jouera sur le terrain. Je demande aux algériens de ne pas faire de dégâts comme on a constaté en quart de final ».

Alassane Traoré (footballeur) :

« LA finale sera à 50/50, vu le parcours des deux équipes. L’attaque du Sénégal est très décisive. Mais quel que soit le contenu du match, les sénégalais peuvent marquer des buts sur n’importe quelle occasion. On peut dire que tout se passe sur le terrain. C’est le fair-play qui compte. Surtout Bounediah qui est un joueur très redoutable sur le terrain ». 

Propos recueillis par 

Yaya Kassoum Sogodogo

Awa Coulibaly    

(Stagiaires)

30minutes.net

18 juillet 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît