Quelque 65 jeunes ont entamé ce mardi matin à la direction générale de l’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (Apej), une caravane focalisée sur la découverte des potentialités agricoles du Mali et du Burkina Faso. 

Initiée par Agri Pro Focus et ses partenaires dont l’Apej, Icco Coopération, la JCI Bobo-Dioulasso et le Royaume des Pays-Bas, la caravane consistera en des visites dans 20 entreprises agricoles réputées pour leur réussite ou leur échec. L’objectif pédagogique est d’inciter les jeunes porteurs de projets à embrasser l’emploi vert outillés qu’ils seront des forces du secteur et des pièges à éviter.

Avant leur départ, les jeunes ont reçu les conseils éclairés d’Oudou Bengaly, coordonnateur national d’Agri Focus Mali, Mme Cécile Dakouo de la Coopération de Monaco et Leena  Lindqvist, directrice Afrique de l’Ouest d’Icco Coopération. Ces différents intervenants ont insisté sur l’esprit  de groupe, l’endurance, la cohésion et la curiosité.

Le directeur général de l’Apej, Aly Kébé, a salué cette initiative, en invitant les jeunes à s’inspirer des meilleures expériences au plan national et international. Il ajoutera que l’entrepreneuriat est au cœur de la politique nationale de l’emploi adoptée en 2015 par le gouvernement du Mali.

Cette politique vise, dans son plan d’actions, à prendre en charge l’insuffisance structurelle de l’offre d’emplois productifs et décents, le faible niveau du capital humain, la faible employabilité de la main-d’œuvre, le dysfonctionnement du marché du travail en termes d’information sur l’emploi et l’organisation du marché et de capacités institutionnelles.

A ce titre, l’entrepreneuriat occupe une place centrale dans l’ensemble des composantes du Programme emploi-jeune exécuté par l’Apej depuis une quinzaine d’années. Il s’agit du renforcement de l’employabilité des jeunes, du développement de l’esprit d’entreprise chez les jeunes et du renforcement du dispositif de financement des projets des jeunes qui concourent tous directement ou indirectement à la promotion de l’initiative privée.

A ce titre, l’Apej a toujours accordé une place de choix à l’emploi agricole en finançant notamment plus de cent projets tracteurs, des motoculteurs, des kits agricoles dans le cadre de la Marche vers l’emploi agricole organisée en juin 2008 avec 500 jeunes caravaniers dans la région de Ségou, la Bourse de l’emploi et de la formation professionnelle et du financement ordinaire des plans d’affaires des jeunes.

L’Apej a également installé plusieurs centaines de jeunes dans le secteur particulièrement dans la riziculture, l’aviculture, l’élevage, l’apiculture, l’embouche, le petit élevage,  la pisciculture, etc.

Il y a seulement quelques jours, l’Apej a tenu la 6e édition des Journées nationales de l’entreprenariat jeune (JNEJ) avec comme thème central « l’incubation, une solution pour l’entrepreneuriat des jeunes dans l’agro-business ». Des milliers de jeunes ont pris part à cet événement.

Au cours de ces journées, des conférences ont été animées à l’intention de ces jeunes  sur  la place de l’agro-business dans l’économie, la place des femmes dans le secteur, les défis et opportunités de la transformation agro-alimentaire au Mali et l’apport des Tic dans l’agro-business.

L’Apej, consciente de l’arrivée de quelque 200 000 jeunes ruraux sur le marché du travail chaque année, est entièrement engagée pour faire de l’emploi agricole le fer de lance de ses dispositifs d’insertion avec l’accompagnement de tous ses partenaires parmi lesquels l’Union européenne à travers le Projet Ejom, le Groupe de la Banque mondiale à travers le Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (Praps) et le Fida à travers le Projet de formation professionnelle, insertion et appui à l’entrepreneuriat des jeunes ruraux (Fier).

Plusieurs cadres de l’Apej ont assisté au départ de la caravane symbolisé par la coupure d’un ruban.

Cicom Apej

L’Indicateur du renouveau du 12 décembre 2018

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît