La tradition a été encore respectée cette année au lycée BA Aminata Diallo (LBAD). Cet établissement secondaire, qui reçoit uniquement les jeunes filles, a célébré à sa manière, le 8 mars, journée internationale dédiée à la femme. La cérémonie était présidée par le proviseur, Mme Koné Alimata Koné, qui avait à ses côtés, le censeur Mme Mahachiata  Bangaly et la surveillante générale, Mme Fatoumata Sidibé. On notait aussi la présence des représentantes de l’association des Adolescentes (les anciennes du Lycée de jeunes filles des années 1960). Les activités se sont déroulées dans l’enceinte dudit Lycée.

Initiative née de la volonté des professeurs du LBAD il y a trois ans, la célébration du 8 mars dans cette école est en passe de prendre une dimension plus importante. Si les autres années, les activités de la journée des femmes mettaient aux prises les jeunes filles du Lycée BA Aminata Diallo (LBAD), cette année, elles ont enregistré la présence des établissements secondaires invités de Bamako à savoir le Lycée BA Aminata Coulibaly de Yirimadio (LBAC), l’Ecole de formation technique pour l’industrie et le commerce (EFTIC), Lycée privé Baïténé de Moribabougou.

Pour donner un cachet particulier à cette fête du 8 mars, la Commission  d’organisation, présidée par M. Sayo Sidibé,  avec à ses cotés le coordinateur général Amadou Dembélé dit Amando, le trésorier Mamadou Doumbia, Nouhan Sangaré, Mamadou Sangaré, Mamadou Fahira Keïta, Mariam Sissoko, a mis les petits plats dans les grands. Elle avait élaboré un programme très riche en évènement qui a tenu en haleine le public venu très nombreux pour être témoin de ce grand évènement.

Ainsi, compte tenu du caractère féminin de l’établissement, un concours devait mettre l’accent sur les pratiques culinaires de notre pays. Contrairement à beaucoup d’avis qui avaient vendu la peau de l’ours avant de l’abattre, les jeunes filles ont montré que malgré les études, elles savent bien préparer nos plats.

Ainsi, à l’issue du concours, le jury, composé du président Lassana Konaté, de Fatoumata Dembélé, Aminata Tangara, Bibata Amadou Maïga, Mahamadou Diakité et de Cheick Oumar Kouyaté,  a proclamé la TESECO2  première avec une note de 16,80, suivie de la C12 avec 16,40 ; la C13 et la TESECO5  troisièmes ex aequo avec 16,20. Les heureuses récipiendaires ont respectivement empoché 25000 FCFA ; 15000 FCFA et 10000 FCFA.

Les filles ont émerveillé le public avec des activités tels que : des slams encadrés par Mohamed Coulibaly, professeur de lettres auLBAD, dont les thèmes portaient sur la paix et la réconciliation, la scolarisation des filles, hommage aux enseignants et à la jeune fille, une pièce de théâtre sur le 8 mars et une chorégraphie dont le thème était  la polygamie. Elles ont aussi appelé les autres femmes à plus de solidarité pour lutter contre toutes formes de discriminations contre la gent féminine dont les droits sont bafoués à longueur de journée.

Le match de basketball opposant le lycée Ba Aminata DIALLO (LBAD) au Lycée Aminata COULIBALY de Yirimadjo (LBAC) a été remporté par le LBAD avec un score de 22 à 12.  

La cérémonie a pris fin par une remise d’attestations. Les attestations de participation ont été décernées aux « Ados 60 » (les promotions des années 1960;1961;1962 du lycée de jeunes filles), la Promotion du lycée de jeunes filles de 1995, les promotions du Bac 1997, 1998 et les établissements secondaires invités. Les attestations de reconnaissance ont été attribuées aux l’élèves Oumou Sanogo encadreur des troupes de théâtre et de chorégraphie; Djènèba Kanté secrétaire générale de l’AEEM du LBAD, à Modibo Touré de la cantine les Martyrs; à sport City, l’équipementier qui a habillé les organisateurs et les équipes de sport.

A la fin de la cérémonie, nous avons rencontré le président de Commission d’organisation Sayo Sidibé qui a remercié l’administration, les partenaires, le corps professoral, les élèves et les autres invités. Selon lui, la fête du 8 mars de cette année a comblé toutes les attentes.

Quant au trésorier Mamadou Doumbia, il a profité de l’occasion pour lancer un appel aux partenaires et aux bonnes volontés dont le concours sera précieux dans l’organisation des fêtes à venir.

Yoro Sow

11 Mars 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît